Confidences d’écrivain, Sonia David

26 Mar

C’est avec émotions que l’on parle manies d’écriture avec Sonia David aujourd’hui, parce que Sonia a été ma tutrice dans l’aventure Ecriture Factory , que son roman m’avait accompagnée avec délice à New York, et parce que Sonia, c’est Sonia… une si belle personne.

d74290dc4a313332383739313632373033333738

1.Ecrire, à quoi ça sert ?

A rien! C’est lire qui sert à quelque chose!

2.Le meilleur compagnon de l’auteur?

Le temps.

3.Son pire ennemi?

Le manque de discipline.

4.Une manie d’écriture ?

Passer son temps dans le dictionnaire.

les_petits_succ_s

5.Que pensez-vous de cette phrase de James Salter : « Si vous écrivez, vous devez être prêt à vous détester vous-même, à être dégouté de vous-même à la fin d’une journée que vous avez passé à écrire. Tant de temps pour un tel résultat! Tout ça pour ça!. » (Extrait d’une interview parue dans Lire, n°429, octobre 2014)

Je pense que James Salter est une petite souris qui m’observe depuis mon bureau.

6.De quoi l’écriture doit-elle sauver? (Référence à un extrait d’Ecrire de Marguerite Duras « Se trouver dans un trou, au fond d’un trou, dans une solitude quasi totale et découvrir que seule l’écriture vous sauvera. » )

Disons que c’est la seule activité grâce à laquelle la vie ne me parait pas seulement un passe temps. Cela dit, l’écriture est aussi mon passe temps favori. Donc l’écriture me sauve à la fois du rien et de l’ennui.

Foncez voir ce site, pour les amoureux des mots, c'est une aventure passionnante! et tellement enrichissante!

Foncez voir ce site, pour les amoureux des mots, c’est une aventure passionnante! et tellement enrichissante!

7.Définissez-vous par :

une œuvre d’art

Le clavecin Bien tempéré, de Bach. Bon, c’est évidemment monstrueusement prétentieux… Mais voilà, en dehors de mon amour inconsidéré pour cette musique, elle est comme je rêverais idéalement d’être: Une apparence discrète, qui n’a pas vraiment l’air de grand chose, et puis on écoute, et il s’en dégage une sincérité, un désir d’aller droit à l’essentiel, de toucher l’émotion sans passer par l’esbroufe.

– un mot

Angoissée

8.Quel est votre rapport à la lecture? Lit-on pour écrire ?

J’ai pour la lecture un amour inconditionnelle. C’est mon voyage, mon évasion, ma curiosité, mon plaisir et en même temps un miroir dans lequel mieux découvrir qui je suis. A la fois une échappée, et une thérapie. Je lis le matin, dans le métro, et en vacances tout le temps. Lit-on pour écrire? Pas moi en tout cas, même si je ne peux pas m’empêcher d’observer l’écriture des autres pour mieux et toujours apprendre. En revanche, je crois que si j’écris c’est parce que j’entretiens depuis toujours une relation passionnelle avec la lecture.

 

9.Citez trois ouvrages fondateurs

-Tout Est Illuminé / Jonathan Safran Foer

sans-titre

De Grandes Espérances / Charles Dickens

Un Barrage Contre le Pacifique / Marguerite Duras

10.Le dernier roman qui vous a étonné

… Etonné, subjugué, troublé, passionné, questionné, scotché:

Le Chardonneret de Donna Tartt.

11.Quelle est votre quête ultime (ou absolue) en tant qu’auteur?

Ecrire un bon livre.

 

Découvrez sans attendre son roman tendre sur l’amitié et l’écriture (on attend le suivant!!), foncez voir le site d’Ecriture Factory et revenez me parler de tout cela!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :