Voilà, c’est fini…

31 Déc

31 décembre. Temps des bilans, des listes de résolutions qu’on ne tiendra pas. Le temps d’enfiler sa robe de paillettes et on y va.

Chaque année, on se jure que ça ne sert à rien, chaque année on recommence. On aime assez regarder dans le rétroviseur

2014.

Le dictionnaire ne suffirait pas à la qualifier, emplie de ces sentiments contradictoires, de ces émotions à fleur de peau, des montagnes russes. Indéniablement, une année qui fera date, un changement de chemin contre vents et marrées, des sourires que l’on espérait pas si jolis, des aventures incomparables.

Pour le blog, pas la plus faste. De belles rencontres marquantes, émouvantes (Eric Reinhardt, Laurence Tardieu, Michèle Fitoussi), des visages que l’on reconnaît (Gilles Paris, Bertrand Guillot, Hélène Risser, Julie Gouazé, Serge Joncour), des amitiés naissantes ou renouvelées qui aident à tenir debout (Sophie, Sonia, Sabine, Lucie, Aude, Julie, Mariline, Adèle) et d’autres moments singuliers.

Du collectif passionnant qui aide à se construire : l’aventure de L’ivre de Lire, l’atelier Ecriture Factory, la mobilisation le jour de la culotte, je porte le slip. Voir son nom dans l’édition de Poche d’un roman que l’on a soutenu, Merci Thomas Raphael!

De l’inattendu : les chroniques sur France Bleu Maine (je n’aurais pas imaginé le mettre dans ma liste des A faire de 2014, incroyable quand j’y pense).

Des projets abandonnés, des désillusions. Des doutes, toujours.

Des pages noircies puis effacées, arrachées.

Des lectures passionnantes, d’autres décevantes, un rythme moins soutenu.

Devoir n’en choisir qu’un (cliquez sur l’image pour accéder à la chronique radio. Pour la chronique blog, c’est ici)

 41VCZYTe32L._SY445_

Et parce que 2014 c’était surtout son année à elle, à nous, devenir maman jour après jour, prendre le temps de vivre pour elle, avec elle, et plonger dans une autre littérature dans laquelle le rêve a une place inédite.

 51wMLmIXADL._SX258_BO1,204,203,200_

9782278075133-TDécouvrir que la vie peut avoir une autre saveur, trouver la raison du pourquoi, la regarder et se dire que pour elle, il faut redonner des couleurs aux nuages, se tenir bien droit et avancer. Il y aura des genoux à terre, des envies de tout envoyer balader, mais on se relèvera toujours, car l’envie est là.

Alors, rendez vous en 2015. Que l’année à venir vous apporte le meilleur, des projets à n’en plus finir, des rêves à devenir fous, des rencontres à pleurer de bonheur.

On continue… ensemble. Parce qu’il n’y a que ça de vrai. Merci d’être là. Sincèrement.

Publicités

18 Réponses to “Voilà, c’est fini…”

  1. Olivia Billington 31 décembre 2014 à 15:07 #

    Que 2015 soit encore plus belle que 2014. 🙂

  2. Sophie 31 décembre 2014 à 15:11 #

    Mais oui, on continue, évidemment ! Tu sais la magie, dans le fait de tenir debout ? C’est que le soutien est réciproque… parce que le vent parfois souffle dans un sens, parfois souffle dans un autre… Finis bien 2014, et vivement 2015 🙂

  3. enviedlyre 31 décembre 2014 à 15:29 #

    Merci à toi et passe une belle année 2015.:-)

  4. fleurdementhe 31 décembre 2014 à 15:37 #

    Quelle belle chronique !! Je te voie avec un sourire esquissé, regardant ta fille et enfilant les mots comme des perles, un soupir au fond de la gorge. Je t’embrasse !!!

  5. nathchoco 31 décembre 2014 à 17:35 #

    c’est aussi pour cela que l’on partage 😉

  6. eloalice 31 décembre 2014 à 18:18 #

    Article très touchant.
    Joyeuse année 2015.

    • insatiablecharlotte 1 janvier 2015 à 15:01 #

      Merci! Bafouille à côté de ma fille endormie, un doux moment. Belle année à toi!

  7. adele 31 décembre 2014 à 19:05 #

    Une très belle année à toi Charlotte!!! Continue à croire en tes rêves!!!

  8. sabine 31 décembre 2014 à 22:06 #

    Ma belle Charlotte…. l’amitié a des valeurs insoupçonnables. Les rêves a ses qualités de nous faires continuer à croire en la vie. Alors oui continue de croire en tes rêves, à noircir tes carnets, à marcher le nez au vent et à sourire comme tu sais si bien le faire.
    Continue d’être insatiable.
    Continue d’être ma soeur Zébrette.

    Douce, riante, exaltante, insoumise, libre, merveilleuse, tendre, complice et lumineuse belle année. Je t’embrasse

  9. doume 1 janvier 2015 à 10:41 #

    Bonne année Charlotte, à vous, à tous ceux qui vous sont chers et aux lecteurs-lectrices de ce si joli blog.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :