Le système Victoria (ou un de mes livres fétiches).

11 Nov

Une chronique succède à l’autre, on partage des lectures, adjectifs à l’appui. On tente de s’inventer à chaque fois, en vain. Donner envie, créer le désir. Sincérité comme mot d’ordre.

Comme une envie de partager un joli souvenir, un instant de bonheur que la littérature offre. Echanger sur cette passion qui aide à tenir debout.

S’arrêter deux minutes dans cette quête, cette pile de livres qui chaque jour augmente, et se demander  » et s’il ne fallait en garder que quelques uns (et non pas un seul, car là c’en est trop!) », question impossible, que l’on retrouve partout, ce livre sur cette fichue île déserte, cet ouvrage qui a changé une vie.

Plonger dans ses souvenirs de lectures, inévitablement liés à des souvenirs de vie. Chaque livre est une rencontre, il n’est pas isolé, il arrive dans la vie à un moment singulier, cet instant d’adéquation entre le livre et son lecteur, ce livre qui parle instantanément. Inévitablement.

Il ne faut pas que je cherche longtemps pour que Le système Victoria s’impose. Une fois la lecture terminée, je n’avais pas pu en parler, littéralement. La gorge se nouait, elle était là, Victoria, portée par l’écriture d’Eric Reinhardt, elle prenait corps, m’obsédait. J’avais rédigé une critique trop molle et faible. Trois ans après ma première lecture, elle est toujours là, troublante avec cette sensation que ce livre n’avait été écrit que pour moi, qu’elle n’existe que pour moi.

Et comme l’impossibilité de dire pourquoi on aime quelqu’un, vous expliquez pourquoi ce livre est à ce point marquant me semble impossible.

Mais si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à cliquer sur la couverture ci-dessous, vous y trouverez ma chronique réalisée hier sur France Bleu Maine! 

le-systeme-victoria,M108815

 

Et vous, c’est quoi votre livre troublant et obsédant?

 

Publicités

12 Réponses to “Le système Victoria (ou un de mes livres fétiches).”

  1. Asphodèle 11 novembre 2014 à 22:41 #

    Difficile de trancher mais un qui m’a provoqué une panne juste après, je n’ai toujours pas fait le billet et il m’a comme fait un signe pour me dire de lire moins vite, de laisser « reposer » entre deux lectures justement (même si nous n’avons qu’une hâte, en reprendre un) c’est, c’est… Le livre des nuits de Sylvie Germain. Un coup de poing purement littéraire, la beauté du style et une histoire qui transporte ! Avant celui-ci, c’était Alabama Song de Gilles Leroy et encore avant… Tendre est la nuit de F.S Fitzgerald… Ton billet touche car nous nous reconnaissons dans ce que tu dis ! 😉

    • insatiablecharlotte 17 novembre 2014 à 11:35 #

      Ces livres qui disent de prendre le temps, je vais en faire un billet tiens… Alabama Song est effectivement un de ses romans qui marquent.

  2. lucie38 12 novembre 2014 à 11:31 #

    sans trop réfléchir me vient toujours le livre de Blanche de Richemont Le manifeste vagabond. http://facetiesdelucie.canalblog.com/archives/2012/08/03/24827827.html
    Evidemment Desordres de Elsa Montensi
    http://facetiesdelucie.canalblog.com/archives/2013/05/09/27121444.html
    et Mue de Mélanie Richoz est dans le trio de tête :http://facetiesdelucie.canalblog.com/archives/2013/05/02/27056063.html

  3. doume 13 novembre 2014 à 11:57 #

    Comme vrais bonheurs de lecture cette année, je dirais « Les désorientés » d’Amin Malouf (écriture stylée) et « Sunset Park » de Paul Auster (toute une atmosphère).
    Comme premiers romans-coups de coeur, « Carnaval » de Manuel Blanc (originalité) et « Alors voila, les 1001 vies des urgences » de Baptiste Beaulieu (émotions).
    Bravo pour ce blog, je vais revenir, c’est certain ! 🙂

    • doume 13 novembre 2014 à 12:02 #

      Et la photo de ta bannière, c’est à Roussillon, n’est-ce pas ?
      Pur bonheur des yeux, à la fois le site et la fabrique.
      Bisoux

      • insatiablecharlotte 17 novembre 2014 à 11:33 #

        Bien vu! Effectivement, un lieu délicieux qui réchauffe les jours de grisaille!

    • insatiablecharlotte 17 novembre 2014 à 11:34 #

      Les désorientés est toujours dans mon étagère à lire! Je note les autre titres! Merci pour la visite et pour cet encouragement! On se recroisera donc!

  4. Rouge velours 13 novembre 2014 à 20:12 #

    Tout de suite, je pense au livre de Primo Levi « Si c’est un homme ». Ce livre m’a beaucoup marquée quand je l’ai lu et depuis j’y repense de temps à autre. Inoubliable!

  5. nathchoco 29 décembre 2014 à 15:26 #

    Pour moi ce serait Love song de Nikki Gemmel, très juste et touchant, une claque ! : http://www.unchocolatdansmonroman.fr/article-love-song-nikki-gemmell-101358537.html
    Puis évidemment La Porte des enfers de Laurent Gaudé pour le travail sur les mots, l’ascendant mythologique, la force de la tragédie : http://www.unchocolatdansmonroman.fr/article-la-porte-des-enfers-laurent-gaude-117051283.html
    J’ai découvert Eric Reinhardt avec L’Amour et les forêts qui m’a bluffé. Je note ce titre.

  6. doume 18 juin 2015 à 22:53 #

    Début 2015, j’avais adoré « L’amour et les forêts », je l’avais lu avec délectation, j’aimais le style foisonnant, l’histoire, bien sur, les personnages, sauf le mari,évidemment.

    J’avais hésité à lire « Le système Victoria », tu en disais tant de bien, ça me fait toujours un peu peur, quand on dit trop de bien d’un livre, quand j’en attends trop.

    Je le lâche à l’instant. Terrible. J’en sors stupéfaite. Je me suis fait happée. J’aimais, et cinquante pages plus loin, je détestais. Ces femmes et leur complexité, cette mollesse de l’homme, sa lâcheté. Je sautais des lignes, je traversais les paragraphes, une vrai course folle, j’en sors toute échevelée !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :