La nuit de Bombay, Michèle Fitoussi

6 Oct

Bombay.Novembre 2008. Une série d’attentats frappe les lieux de vie de la capitale indienne (hôtel, restaurant, hôpital, poste de police notamment).

Dix terroristes. 312 blessés. 173 morts.

Dans les victimes, se trouvent Loumia Hiridjee et son mari Mourad, créateur de l’enseigne Princesse Tam Tam.

9782213682457

Loumia, c’est pour Michèle Fitoussi, l’amie qu’elle aurait du avoir mais que le destin ne lui a pas permis de connaître davantage et avec qui elle avait rendez vous à Bombay en ce mois de novembre 2008. Il aura fallu du temps pour assimiler ces coïncidences étranges, cette chance du destin de se trouver à Pondichéry et non à Bombay ce jour de novembre. Du temps pour faire un deuil avorté. Du temps pour enquêter sur ces réseaux terroristes, reconstruire la vie lumineuse et singulière de Loumia et enfin parvenir à nous livrer cette Nuit à Bombay, un ouvrage inclassable, mélange de récit et d’enquête journalistique, le tout fuselé dans une trame romanesque servie par une plume vive, précise et émouvante.

Michèle Fitoussi s’empare du meilleur et du pire de l’humanité, de ces facettes multiples qui donne à aimer et à détester, elle nous offre sa peinture du monde, donnant corps à des émotions si contradictoires.

Le meilleur : l’audace, la générosité, l’ouverture aux autres et la soif de vivre de Loumia Hiridjee.

Le pire : la fomentation desdits attentats, le parcours des décideurs, l’embrigadement des plus jeunes.

La force de ce « roman vrai » est de mettre un visage aux lointains, à ces victimes et assassins que l’on traite en nombre en oubliant qu’au départ de tous il y a un être humain. Un défi délicat relevé avec brio, on les sent derrière chaque page, et on chancelle à leurs découvertes, de cette femme au caractère hors du commun aux ambitions humaines et progressistes à ces chefs terroristes aussi redoutables qu’effrayants.

Un roman dense et puissant qui donne à réfléchir et à s’émouvoir, qui sans jamais excuser, permet d’aller plus loin que les brèves que l’on peut attendre sur ces fanatiques, qui permet de comprendre le mécanisme et le mode de fonctionnement de ces armées terroristes.

Mais surtout, et c’est cela qu’il faut retenir, Michèle Fitoussi lance un hymne à la vie en suivant les pas de Loumia, au parcours familiale, culturel et professionnel extraordinaire, qui faisait de chaque jour une vie, qui ne remettait jamais à plus tard, qui aimait et partageait et qui rêvait de faire bouger le monde. Une super woman? Juste une femme, avec ses failles et ses doutes, qui pensait que la vie valait la peine de se battre, et que jamais, jamais, il ne fallait laisser place à l’obscurantisme et aux défaites.

Une leçon de vie ambitieuse et exemplaire, qui ne tombe jamais dans la facilité ou le pathos! Un livre dont on ressort grandi et en ayant envie de relever la tête.

Loumia Hiridjee, un visage dont il faut se souvenir.

Loumia Hiridjee, un visage dont il faut se souvenir.

Publicités

7 Réponses to “La nuit de Bombay, Michèle Fitoussi”

  1. Rouge velours 6 octobre 2014 à 21:19 #

    Ce livre me plaît bien! A lire peut-être!

    • insatiablecharlotte 10 octobre 2014 à 10:17 #

      A lire sans doute! Car un récit dans lequel on comprend de nombreuses choses mais qui se lit comme un roman, il n’en existe pas beaucoup!

  2. irreguliere 7 octobre 2014 à 11:39 #

    Dans ma PAL, c’est ma prochaine lecture !

  3. espritplume 10 novembre 2014 à 10:26 #

    Chère Charlotte, où vous écrire pour vous inviter justement à une prochaine rencontre avec les auteures du Festival du Paris des Femmes, créé par Michèle Fitoussi, Anne Rotenberg et Véronique Olmi ? Mon mail: laetitia_heurteau@yahoo.fr 😉

Trackbacks/Pingbacks

  1. Confidences d’écrivain: Michèle Fitoussi | L'insatiable - 22 janvier 2015

    […] de la rencontrer et que c’est une femme délicieuse, parce que surtout son dernier livre Une nuit à Bombay mérite d’être lu, par tous, pour tenter de mettre des mots sur les attentats de ce début […]

  2. Votre valise de livres | L'insatiable - 16 juillet 2015

    […] comprendre le monde (tous pourraient aussi y figurer!): la nuit de Bombay de Michèle […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :