L’été des lucioles, Gilles Paris

29 Jan

Gilles Paris tient une place particulière pour moi, il est le premier à m’avoir fait confiance pour l’interview sur l’écriture et il m’a toujours encouragée à poursuivre avec bienveillance, attention et générosité. Il m’avait fait un très beau cadeau aussi avec ce texte inédit: la vie est une fiction.

Alors quand j’ai reçu son nouveau roman (ouf, il n’a pas attendu 10 ans depuis ses kangourous pour sortir son nouveau roman, comme pour ses précédents opus!), je savais que j’allais entrer dans un univers doux et sucré, guidée par les mots d’un enfant. Je le savais mais je le redoutais aussi, et si je n’accrochais pas, la peur d’être déçue par les gens que l’on aime.

lucioles_presentation.1

Il n’en est rien.

L’été des lucioles a tenu sa promesse, d’un moment à part. Une jolie bulle de fraîcheur, légère et acidulée.

Victor nous embarque dans son monde, avec son papa qui ne veut pas grandir, ses deux mamans, sa grande soeur adolescente, son super copain et son amoureuse secrète. Son monde à lui, singulier et pourtant semblable à tout autre. On tombe sous le charme de ce petit être, curieux, de sa vie en forme de point d’interrogation.

On retrouve l’innocence et la magie de l’enfance, mêlées à cette gravité face à la découverte du monde des grands, face à  ces maux d’adultes trop longtemps tus et qui laissent des blessures jamais cicatrisées.

Un soupçon de rêve, une pointe de mystère, une pincée de poésie  et une grande cuillière de douceur,voici la recette concoctée par Gilles Paris.

Selon moi, le meilleur roman de Gilles Paris, parce qu’il vient chercher la part d’enfance qui sommeille en chacun de nous, encore plus profondément qu’au pays des kangourous, parce que la lecture de ce roman nous offre une parenthèse dans nos vies d’adulte trop sérieuse et nous poursuit une fois le livre refermé.

Un roman tendre et mordant, comme l’enfance.

Et si on retrouvait un peu de cette insouciance?

Publicités

4 Réponses to “L’été des lucioles, Gilles Paris”

  1. Kimysmile 29 janvier 2014 à 13:39 #

    J’aime beaucoup le titre 🙂

  2. lorouge 29 janvier 2014 à 13:57 #

    J’ai bien envie de découvrir l’auteur avec ce titre, il me tente encore plus qu’Au pays des Kangourous !!

  3. Laeti 29 janvier 2014 à 14:05 #

    Tous les avis vont dans le même sens pour le moment, personne n’est déçu! j’ai hâte d’entrer une nouvelle fois dans cet univers

  4. lucie 29 janvier 2014 à 23:38 #

    j’ai beaucoup aimé les kangourous mais cette fois je n’ai pas accroché, moins de surprise, le style est connu, un petit côté club des 5 qui ne m’a pas trop plu. J’ai sans doute perdu mon âme d’enfant…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :