Armistead Maupin, Delphine Bertholon et Isabelle Monnin au programme!

27 Août

Quand je vois ma fréquence de publications, il y a des jours où je me dis que ce blog n’a plus lieu d’être, que ça ne rime à rien de faire un article tous les dix jours… mais je n’arrive pas à m’y résoudre alors je reviens… Point de décisions hâtives dans cette période toute chamboulée!

Aujourd’hui, quelques ressentis de mes dernières lectures… un peu dans tous les sens!

Avant d’attaquer la rentrée littéraire et son lot de nouveautés, j’ai découvert une série connue d’un grand nombre mais qui m’attirait pas, jusqu’au jour où j’ai eu envie de m’y pencher: il s’agit des Chroniques de San Francisco d’Armistead Maupin.

chroniques-de-san-francisco

Je suis très bon public pour les concepts de série (capable de ne pas aller dormir pour regarder encore juste un épisode… ce qui vous dit au final à regarder les cinq derniers!!). D’ailleurs, dernièrement j’ai été séduite par Borgen (on a beau dire, le monde du pouvoir a quelque chose de fascinant), Homeland et The Good Wife!

J’ai donc voulu tenter le concept de série avec les livres et j’avoue que j’ai succombé. La lecture du tome 1 n’a pas été convaincante, mais je me suis dit qu’il fallait le temps d’installer les personnages, et effectivement le tome 2 a été prenant et depuis j’enchaine les tomes, ravie de retrouver ces personnages, comme des connaissances dont on suit l’évolution… Parfois, le trait est un peu forcé, la caricature n’est jamais très loin mais si on veut se détendre et se balader à San Francisco avec Mona, Mouse et Mary Ann, sans prétentions, alors c’est un très agréable moment de lecture!

Une autre lecture légère, sans prétention et qui vous fait sourire béatement, comme devant une comédie romantique américaine avec votre acteur fétiche: Demain est un autre jour. Parfois, on a besoin de douceur (voire de mièvrerie), de tendresse et de croire que tous les rêves sont possibles… alors ce genre de lecture agit comme un baume, un effet rafraichissant quand on le met mais qui s’évapore vite. Un livre positif et souriant!

sans-titre

On bascule dans un registre tout autre (j’aime les grands écarts en ce moment) avec trois romans de la rentrée littéraire.

Deux romans selon moi incontournables tant ils sont bouleversants! Deux histoires de sœurs, tendres et cruelles, douloureuses et fusionnelles. Mon âme à fleur de peau du moment a été très éprouvée par ces lectures, je ne ferai donc pas de longs discours dessus, mais ces romans valent la peine, vraiment!

LE_SOL~1

Delphine Bertholon, avec son soleil à mes pieds, nous embarque une nouvelle fois dans son univers, dans une famille pas comme les autres. Deux sœurs face au secret, à la douleur de vivre et à l’apprentissage de la vie. On retrouve la plume de L’effet Larsen, avec une ambiance particulière, une  part de mystère entretenue avec brio par l’auteur, comme une ombre qui vous suit pendant la lecture. De vraies fulgurances par moment, des phrases chocs… et une fin inattendue, comme sait si bien le faire Delphine (si vous n’avez pas encore lu Grâce, il est vraiment temps de s’y mettre!). Un roman dérangeant, tranchant, donc incontournable!

la première chose qu'on regarde

 

Isabelle Monnin change de registre après Second tour ou les bons sentiments pour nous offrir elle aussi une histoire de sœurs dans Daffodil Silver. Deux sœurs fusionnelles jusqu’au jour du drame; la vie qui bascule, pour flirter avec la folie parfois. La survivante qui voulant entretenir la mémoire de l’autre se construit une vie à travers elle, sans oubli possible, sans pansement sur les blessures. Un roman magnifique.

Si vous voulez en savoir plus, vous pouvez retrouver l’avis du Petit carré jaune ou celui de Blablablamia

 

Bonne lecture! Et si vous avez des coups de cœur de rentrée littéraire à partager, n’hésitez pas!

 

Advertisements

12 Réponses to “Armistead Maupin, Delphine Bertholon et Isabelle Monnin au programme!”

  1. Eidolie 27 août 2013 à 11:01 #

    Merci pour ces mots Charlotte. Avec toi, sache qu’il n’y a pas besoin de long discours. Quelques phrases suffisent, elles portent en elles tout ce que tu as pu ressentir et là est l’essentiel…

  2. Lesécritsvains 27 août 2013 à 11:51 #

    Les « Chroniques de San Francisco » me tentent bien aussi, il faudra que j’ajoute ce livre à ma pile déjà bien haute..! Merci pour cet aperçu qui donne envie !

  3. Isa tout simplement ... 27 août 2013 à 13:17 #

    Concernant le concept de séries, il faut avouer que celle des Chroniques est quand même un must … j’adore et je peux me refaire tous les tomes dans la semaine quand j’ai envie de me balader dans ma tête…

    • REVEILLE 27 août 2013 à 19:13 #

      Il ne s’agit pas d’une publication de rentrée, mais je suis en train de lire Ladivine de Marie Ndiaye : je n’ai jamais rien lu de tel. J’avais déjà été séduite par Trois femmes puissantes mais là, le travail d’écriture s’est encore amélioré et c’est réellement magnifique, tellement à part.

      • insatiablecharlotte 28 août 2013 à 18:05 #

        Je n’ai pas lu Ladivine, j’avais beaucoup aimé trois femmes puissantes même si j’avais trouvé les 3 histoires inégales…

    • insatiablecharlotte 28 août 2013 à 18:05 #

      PLus addict que moi donc Isa!!

  4. Marie LV 28 août 2013 à 00:41 #

    Ah non ! Même un billet par mois ! J’ai découvert des livres que j’aime beaucoup sur ton blog. Tes lectures sont différentes de celles des autres blogueurs. Allez courage, encore quelques…années please. ;-)))

    • insatiablecharlotte 28 août 2013 à 18:04 #

      Merci Marie, c’est très gentil! Je ne vais pas le fermer tout de suite car j’aime cet endroit, il faudrait que je reprenne l’habitude d’écrire tous les jours, l’envie reviendra forcément… Ou peut être faut il que je fasse évoluer le blog avec d’autres rubriques… A suivre! Mais en tout cas un grand merci pour ta fidélité!

  5. La Flâneuse 2 septembre 2013 à 15:45 #

    Je me rappelle de ma découverte des Chroniques, j’étais devenue très rapidement totalement accro 😉
    Petit conseil de série si tu as aimé Borgen et The Good Wife, Scandal devrait te plaire! 😉

Trackbacks/Pingbacks

  1. Le passage | L'insatiable - 9 janvier 2014

    […] retrouvé avec un bonheur intense (Erwan Larher et son percutant mâle en milieu hostile, Delphine  Bertholon et son démentiel soleil, Eric  Reinhart et son incroyable Elisabeth, Leonor de Recondo et sa magnifique Pietra Viva, […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :