Quand je serai grande, j’ouvrirai une web boutique superbe: le souci du détail

24 Juin

Alice et moi faisons partie des lectrices Charleston… Un jour, elle a parlé de son projet et j’ai craqué sur le nom Le souci du détail puis sur les objets vendus.

Allez découvrir sans attendre les merveilles proposées par Alice, un univers doux et poétique! Et rien que pour vous, elle vous dévoile son parcours!

logo-1

1.      Une petite présentation rapide

La question à laquelle on ne sait jamais trop quoi répondre J

Je m’appelle Alice, j’ai 30 ans et j’habite dans le Sud de la France. Dans la vie, je suis une passionnée de jolies choses et j’ouvre aujourd’hui mon site « le souci du détail ».

2.      Avant vous étiez… et aujourd’hui vous êtes…

Par mes études, je suis psychologue du travail, ce qui ne consiste pas à analyser les gens mais à travailler dans les ressources humaines, le recrutement, l’insertion, la formation… Mais je n’ai que très peu travaillé dans ce domaine. Même si c’est intéressant, lui et moi on a vite compris que nous n’étions pas faits l’un pour l’autre.

3.      Quel a été l’élément déclencheur ?

J’adore passer du temps sur internet à chercher l’objet qu’on ne voit nul par ailleurs et je finissais toujours pas retrouver ces mêmes objets six mois plus tard sur différents sites. Alors je me suis dit, pourquoi pas moi ?

l-elephant-vintage

4.      Depuis quand murissiez-vous ce projet ? Quel a été le délai avant de le mettre à exécution ?

Presque deux ans ! Je suis une grande maniaque. J’ai besoin de prendre mon temps, de peser chaque problème l’un après l’autre, de murir chaque chose et de maîtriser autant de paramètres que possible. Je pense qu’autour de moi certains doutaient que le projet voit le jour mais je ne regrette pas, il a eu le temps de beaucoup évoluer, pour le meilleur j’espère.

5.      Votre formation ou vos expériences précédentes sont-elles proches de votre travail actuel ? Si elles sont totalement différentes, quels sont les atouts que vous retirez de votre cursus ?

Les métiers paraissent complètement différents mais toutes mes expériences précédentes, que se soit les études ou le travail, m’ont appris quelque chose. Et elles m’ont surtout appris à me trouver et à suivre mon chemin, à savoir ce que je veux et ce que je ne veux plus.

bracelet-beads

6.      Qu’est ce qui compte le plus : le culot, l’expérience ou les études ?

Je pense que cela dépend des personnes. Pour moi, ça a été le temps et une dose énorme de motivation. Une certaine naïveté aussi peut-être. Si j’avais su tout ce qu’il me faudrait accomplir pour créer mon entreprise, j’aurais peut-être baissé les bras avant même d’avoir commencé, ce qui aurait été plus que dommage. Il faut aussi avoir une grande confiance en son projet et ça, je pense que c’est quand même une certaine forme d’expérience qui vous l’accorde.

7.      La qualité essentielle pour la réussite du projet

Je me répète mais selon moi se sont la motivation et la confiance. Avec ça, on peut venir à bout de tous les problèmes.

8.      La question indispensable qu’il faut se poser (et à laquelle il faut avoir répondu pour se lancer dans cette aventure ?)

Je pense qu’il faut se demander dès le départ si on sera capable d’assumer et de porter ce projet jusqu’au bout. Il faut tenir un conciliabule avec soi-même et être honnête. Et prendre tous les paramètres en compte, y compris financier. Personnellement, j’avais peur de me laisser démotiver par les pessimistes, c’est mon défaut, alors j’en ai parlé à toutes mes copines. Ca vous engage, vous savez qu’on va vous demander où vous en êtes de votre projet alors vous êtes obligé d’avancer !

SONY DSC

9.      Si vous deviez regretter une chose

Pas grand-chose. A vrai dire, j’aurais aimé avoir le déclic deux ans plus tôt et que tout le projet ait été monté à ce moment-là. Mais si ça n’a pas été le cas c’est sûrement que je n’étais pas prête à assumer ce projet.

10.    Vous sentez vous aujourd’hui pleinement épanoui(e) et à votre place ?

Je me sens beaucoup mieux, c’est certain mais pleinement épanouie, on en reparle dans six mois, ça dépendra beaucoup de la réussite du projet je pense.

torchon-rain-cloud

11.    Si un seul conseil devait être donné, ce serait…

Ecoute tous les conseils que l’on te donnera et fait ce que tu veux !

Il faut savoir que tout le monde aura toujours un avis sur votre projet et tout le monde sait mieux que vous ce que vous devez faire ! Moi j’ai été prête à me lancer quand j’ai compris que toutes les solutions étaient en moi et que j’étais seule responsable de mon destin.

12. Et la question qui tue mais à laquelle on n’est pas obligée de répondre : financièrement, comment assume-t-on une telle transition ?

Ca c’est le plus compliqué ! Personnellement, je vis grâce à mes parents, à l’Etat et à mes économies donc je m’en sors très bien et je sais que ce n’est pas aussi facile pour tout le monde. Malgré tout, avant de me lancer, il a fallu que je me pose très sérieusement la question de savoir si je supporterais la situation sachant que je ne pourrais sûrement pas me payer pendant encore deux ans. J’ai choisi de privilégier le lancement de mon entreprise mais ce n’est pas toujours facile à assumer psychologiquement à 30 ans.

SONY DSC

Publicités

10 Réponses to “Quand je serai grande, j’ouvrirai une web boutique superbe: le souci du détail”

  1. marionsurletagere 24 juin 2013 à 16:39 #

    Les visuels que tu nous montres me donnent envie de tout acheter (mais je vais eviter de visiter son site, je suis fauchée….)

  2. nyfea 24 juin 2013 à 21:08 #

    Tres jolie présentation
    Ca me donne envie..

  3. nyfea 24 juin 2013 à 21:09 #

    D’ailleurs je rajoute que c ets marrant que tu parles de ce site, j’y suis allée il y a quelques jours 🙂

  4. zarline 24 juin 2013 à 22:32 #

    Merci pour la découverte! Un très joli site et plein d’idées cadeau… Bravo Alice, l’ambiance très cosy et douce du site est très réussie.

  5. chezpiu 25 juin 2013 à 17:57 #

    Je viens d’y faire un tour: une adresse à retenir! Que des jolies choses…

  6. Elora 26 juin 2013 à 10:56 #

    Comme dit Marion, vue les visuels, on voudrait tout acheter… et je pense que je vais finir par craquer car il y a plein de jolies choses ^^

  7. Alice / Le souci du détail 26 juin 2013 à 19:04 #

    Merci beaucoup pour ce bel article! J’ai beaucoup aimé répondre à toutes ces questions. Tu es maintenant dans la catégorie « presse » de mon site 😉
    Merci aussi pour les gentils commentaires! Allez-y les filles, craquez!!!!!! :p

  8. kate 27 juin 2013 à 12:45 #

    Merci pour ce billet, qui me permet de mieux connaitre Alice et de découvrir le blog de Charlotte. Je suis très admirative de votre détermination et de votre courage dans la réalisation de vos projets…Bravo !

  9. Caro Bleue Violette 27 juin 2013 à 21:23 #

    Très joli entretien, Alice 🙂 Tes propos sont justes et me parlent beaucoup !

    Et au passage je découvre le blog de Charlotte que je ne connaissais pas !

  10. kattkat 27 juin 2013 à 23:46 #

    Merci pour ce billet qui me permet de découvrir le blog de Charlotte et de mieux connaitre Alice et son parcours. Je suis très admirative de votre élan et de votre détermination. Bravo à toutes les deux…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :