Le lynx, la nuit tombée et la cloche de détresse: bilan lecture!

12 Juin

En ce moment, le rythme de lecture a chuté considérablement… Quelques lectures cependant mais avec un manque d’enthousiasme certain.

Le lynx de Silvia Avallone

lynx

Un roman court, plutôt une nouvelle d’ailleurs. Une écriture forte, des personnages troublants mais un goût de trop peu, d’inachevé. On referme le livre en ayant l’impression d’avoir assisté à un court instant de vie, à une rencontre entre deux êtres détruits, Pietro voleur invétéré et un jeune adolescent mystérieux mais sans savoir bien pourquoi. Du mystère, le flirt avec le danger et l’interdit. Des pistes savoureuses abordées par l’auteur. On en voudrait plus.

Je n’ai pas encore lu D’acier, son premier roman, qui est a reçu de nombreux éloges. A suivre pour l’écriture fougueuse !

 

La cloche de détresse de Sylva Plath

detresse

Là, aucune déception. J’ai découvert avec délice la plume délicate, sombre et mélancolique de cet auteur. Un traitement de la dépression sensible et à hauteur d’homme, sans en faire trop, sans tomber dans la démonstration.

La première partie dresse le portrait de ces jeunes filles à New York dans les années 50, c’est subtil, délicat, cinématographique. La seconde partie offre le côté sombre de la dépression et du traitement psychiatrique de l’époque avec les électro chocs, des passages éprouvants d’un réalisme brutal.

La métaphore de la cloche de verre offre des passages émouvants et brillants.

Un roman enivrant!

Si vous n’avez pas encore rencontré la plume de cet auteur, n’hésitez plus, une vraie découverte !

 

La nuit tombée d’Antoine Choplin

tombée

Je dois vraiment avoir un problème avec ces livres dont tout le monde dit le plus grand bien. Alors, oui c’est un roman superbement écrit, un chuchotement là où les cris résonnent encore, une façon originale et profonde de traiter la catastrophe de Tchernobyl sans la nommer. Traiter de cette mort omniprésente avec calme et réserve donne au lecteur le vertige, ce frisson sur l’échine, ce froid qui englobe tout, qui recouvre le monde d’une poussière rendant l’air irrespirable. C’est un roman puissant.

Et pourtant… Il me manque quelque chose, un attachement aux personnages sans doute. Je n’ai pas réussi à m’émouvoir vraiment. J’ai sans doute manqué une marche!

 

Et vous, vos lectures du moment?

Advertisements

3 Réponses to “Le lynx, la nuit tombée et la cloche de détresse: bilan lecture!”

  1. Laetii 13 juin 2013 à 09:20 #

    Des lectures plutôt mitigées donc…

  2. lucie 15 juin 2013 à 08:26 #

    l’Antoine Choplin on me le vante, mais je ne l’ai pas encore lu cet auteur Grenoblois…
    Le lynx, bon, tu me dissuades un peu mais j’avais pourtant beaucoup aimé l’atmosphère de « D’acier ». Quant au troisième, il ne me tente pas. Je viens de terminer Solo de Eric Genetet, roman marquant au rythme intéressant.

  3. sabine 19 juin 2013 à 19:10 #

    Antoine Choplin…. j’avais beaucoup aimé « Le héron de Guernica »… Je tenterai « La nuit tombée »… Pour les autres je ne sais pas… mon cœur balance au son « de la cloche de détresse »…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :