le voyage près de chez moi de Jérôme Attal: terriblement attachant!

20 Mar

Qu’il est bon de se lover dans un livre comme dans une couette bien chaude, le sourire aux lèvres et l’esprit en balade!

Jérôme Attal vous invite dans son voyage près de chez lui, pas très loin, quelques rues et pourtant tout un monde!

(Ai je besoin de rappeler que la promesse d’un livre savoureux quand il est édité chez Stéphane Million est toujours tenue et que définitivement je suis fan des couvertures de cette collection? )

51wuR0vBjyL__SL500_

A première vue, on pourrait considérer ce roman comme loufoque ou mignon. A première vue seulement, car rapidement surgissent les sensations que procurent les gourmandises moelleuses, sucrées et réconfortantes  jusqu’à ce qu’affleure à la surface la poésie. Jérôma Attal manie la force des motspour  vous embarquer, en quelques lignes comme des fulgurances, dans une réflexion profonde, au détour d’un moment léger, sans que vous vous y attendiez. Un savant mélange de tendresse, de mordant et de finesse. Un roman que l’on voudrait murmurer, que l’on lit comme si quelqu’un nous le susurrait à l’oreille.

Jérôme Attal vous prend par la main, vous la caresse parfois mais jamais ne la lâche, jusqu’au dernier souffle, au dernier soupir qui accompagnera la lecture de la dernière page de ce roman singulier. Encore! Vous auriez envie de le voir encore passer sous vos fenêtres ce petit caddie jaune transportant les choses qui font une vie. Vous y croiserez des personnages connus, d’autres moins, tous atypiques, tous constituant un microcosme dans lequel le narrateur (auteur…?) déambule.

Qu’on se le dise, ce roman fait du bien!

Une épopée moderne douce et délicieuse, que l’on voudrait voir durer encore, tant elle est agréable et attachante!

Le voyage près de chez moi ou comment réenchanter le quotidien!

A savourer délicatement!

Extraits: « Nous changeons tous. Il ne faut pas chercher à contrarier les personnes que nous avons été, elles continuent à vivre, dans des dimensions parallèles que nous retrouvons en rêve ou quand on y songe, à l’improviste des journées, tombant sur des marques d’affection de notre passé comme ces lettres d’amour, et même les lettres d’amour qui auraient préféré s’effacer de toute leur encre plutôt que d’avouer ce qu’elles étaient vraiment. »

« Je ne sais pas si on peut faire l’amour à une femme pour la calmer, l’apaiser, prendre tout son chagrin, faire l’amour doucement, se refermer autour de son corps comme une écorce, en un mouvement mélodieux, et si cela peut survivre comme une bulle qui s’élève intacte dans le temps qui déborde comme une mer agitée et afflige tout. »

Publicités

2 Réponses to “le voyage près de chez moi de Jérôme Attal: terriblement attachant!”

  1. Ines 20 mars 2013 à 09:33 #

    La couverture ne m’attire pas mais ton avis me donne envie!!! je note donc ce titre, merci!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :