Victoria me hante…(bis)

12 Mar

Billet déjà publié le 14 février 2012 ( pour cause de vacances, les billets de la semaine du 11 au 17 mars seront des rediffusions!). Ce roman vient de sortir en poche donc aucune hésitation à avoir!

Il est des livres dont faire la critique est difficile, les résumer ne leur rend pas hommage, trouver les bons mots pour en parler est un exercice perilleux…

Le Système Victoria est un de ceux là!

J’ai refait le brouillon de cette critique des dizaines de fois, ne sachant comment l’aborder…

Mais il fallait que je vous en parle!

Amour, travail, pouvoir, violence, sexe, politique, argent, ambition, réussite, déchéance…

Tout y est!! Et il n’y a rien de trop.

Ce livre est intelligent: il parvient à dénoncer la société actuelle, sa démesure, le système capitaliste, le pouvoir et l’ambition comme dogmes de vie sans jamais tomber dans la facilité. L’histoire est portée par deux personnages travaillés, complexes, multiples, torturés.

Ce livre vous happe et ne vous lâche pas, vous le refermez un peu sonné, un peu KO en vous demandant comment vous allez sortir de ce tourbillon… Vous y repensez souvent…

On sait que la fin sera dramatique, et ce dès les premières pages… et c’est là que le talent d’Eric Reinhart réside: il vous tient en haleine, ménage le suspens, vous fait engloutir des pages et des pages sans jamais vous lasser.

Parfois, vous détournez le regard ou vous lisez très vite tellement l’écriture est crue, violente parfois… Vous passez d’une émotion à une autre, loin du cliché des méchants contre les gentils… Tout bascule en un instant, vous perdez l’équilibre parfois…

Ce livre est pour moi un petit ovni, je crois que je n’avais jamais lu quelque chose de semblable… Provoquant, dérangeant!!

Sans contexte, un des livres les plus marquants de cette rentrée littéraire pour moi!!!

Publicités

5 Réponses to “Victoria me hante…(bis)”

  1. Clochette 6 décembre 2011 à 11:56 #

    Après t’avoir lu, je suis très curieuse de lire ce livre!!

Trackbacks/Pingbacks

  1. And the winner is… « L'insatiable - 4 janvier 2012

    […] Si je ne devais garder qu’un livre: Le système Victoria d’Eric Reinhardt pour son originalité et son côté percutant et troublant […]

  2. Elisabeth ou l’équité et autres propos | L'insatiable - 26 novembre 2013

    […] de couverture, juste en saisissant le titre, il était déjà dans mon sac. Les yeux fermés tant le système Victoria avait été un coup de coeur, de ces livres dont on a du mal à parler après la lecture, trouver […]

  3. Eric Reinhardt et les femmes | L'insatiable - 29 août 2014

    […] avec Eric Reinhardt ne date pas de ce roman, alors oui il a sa place dans ma sphère, parce que le système Victoria a été un de ses livres qui se comptent sur les doigts de la main, ces livres qui vous mettent KO, […]

  4. Le système Victoria ou un de mes livres fétiches. | L'insatiable - 11 novembre 2014

    […] portée par l’écriture d’Eric Reinhardt, elle prenait corps, m’obsédait. J’avais rédigé une critique trop molle et faible. Trois ans après ma première lecture, elle est toujours là, troublante avec cette sensation que […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :