Quand je serai grande, je serai guide de chiens de traineaux en Suède!

8 Fév

Aujourd’hui, il faut vous équiper pour venir sur le blog. Manteau, bottes, bonnet, gant, c’est bon? Alors je vous embarque dans l’univers de Stéphanie, traductrice qui vit désormais au milieu des bois et des chiens en Suède. Elle a fondé la société Husky Voice et vous propose de jolies balades en compagnie de ses compagnons! Envie d’un petit tour en traineau, c’est parti!

Crédit photo: Husky Voice

Crédit photo: Husky Voice

1.Une petite présentation rapide

Stéphanie Peluchon, originaire de Nantes, 37 ans, passionnée par la nature et les animaux

2.Avant vous étiez… et aujourd’hui vous êtes…

J’ai passé 10 ans à Londres et j’ai émigre en Suède il y a 5 ans où je vis maintenant avec mes chiens et où j’ai monté ma société http://www.huskyvoice.com

3.Quel a été l’élément déclencheur ?

Un séjour chien de traineau en 2008

Crédit photo: Husky Voice

Crédit photo: Husky Voice

4.Depuis quand murissiez-vous ce projet ? Quel a été le délai avant de le mettre à exécution ?

Sans doute 5 ans avant de m’offrir ce voyage.

5.Votre formation ou vos expériences précédentes sont-elles proches de votre travail actuel ? Si elles sont totalement différentes, quels sont les atouts que vous retirez de votre cursus ?

Ma formation de traductrice me permet de travailler l’été. Mes 10 ans en tant que Chef de Projet à Londres me servent tous les jours pour l’organisation de mon travail de guide et pour gérer ma société !

6.Qu’est-ce qui compte le plus : le culot, l’expérience ou les études ?

La personnalité ! Une bonne personnalité vous ouvre plus de portes que des diplômes ou que de l’expérience

Crédit photo: Husky Voice

Crédit photo: Husky Voice

7.La qualité essentielle pour la réussite du projet

Persévérance, gaieté et courage

8.La question indispensable qu’il faut se poser (et à laquelle il faut avoir répondu pour se lancer dans cette aventure ?)

Êtes-vous prêt à abandonner une vie « normale » selon les critères de la société ?

9.Si vous deviez regretter une chose

Les boulangeries françaises !Ah les croissants au beurre…

Crédit photo: Husky Voice

Crédit photo: Husky Voice

10.Vous sentez vous aujourd’hui pleinement épanoui(e) et à votre place ?

OH OUI !

11.Si un seul conseil devait être donné, ce serait…

Si vous n’aimez pas votre travail ou votre vie, alors changez-en !

12.Le mot de la fin…

N’abandonnez jamais vos rêves !

13. Et la question qui tue, mais à laquelle on n’est pas obligé de répondre : financièrement, comment assume-t-on une telle transition ?

On fait les calculs… On dépense moins… Et puis, petit à petit, la stabilité financière apparait.

Crédit photo: Husky Voice

Crédit photo: Husky Voice

Merci Stéphanie pour cette interview et longue route à vous!

Publicités

2 Réponses to “Quand je serai grande, je serai guide de chiens de traineaux en Suède!”

  1. La Ptite Bulle d'Elo 10 février 2013 à 21:09 #

    J’avais vu Stéphanie dans un reportage sur la 6, je suis admirative de son parcours :)et sinon rien à voir, mais c’est fou les reportages sur les chiens de traîneaux que l’on voit beaucoup en ce moment à la télé 🙂 bisous!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :