L’art de la fugue

23 Jan

 Aujourd’hui, je vous emmène au théâtre avec la compagnie Yoann Bourgeois et son spectacle L’art de la fugue.

Crédit photo: Christophe Manquillet

Crédit photo: Christophe Manquillet

Allier Bach et sa composition inachevée L’art de la fugue avec une chorégraphie mêlant le cirque et la danse, il fallait oser !

Yoann Bourgeois l’a fait et c’était un moment magique !

Sur scène, un piano et un très gros cube ! S’installe la pianiste qui tout de suite vous enveloppe du son de Bach, vous emporte loin.

Et puis tout à coup deux danseurs, le cube commence à s’effriter, à s’effondrer à grands bruits.

Jusqu’où la destruction va-t-elle s’opérer ? Jusqu’au point de non-retour où il ne reste plus que l’essentiel.

Le spectateur assiste à une déconstruction, la perte des repères, la fragilité de ce que l’on croyait solide, l’éphémère, l’instant présent qui dès qu’il est vécu n’est plus, cette tension de l’après.

Un regard parfois enfantin et rêveur nous surprend, au détour d’un instant de tension. Chacun ressent personnellement les émotions. J’ai souri parfois mais pas tant ri que d’autres personnes du public, j’ai plutôt pris de plein fouet l’absurdité de la répétition des chutes comme une métaphore de la vie, se relever pour mieux retomber. Recommencer toujours.

Le jeu des danseurs est millimétré, l’erreur serait fatale, un élément (je préfère garder le mystère car il en vaut la peine) fait basculer le décor et la tonalité de la pièce. Les étreintes et les querelles par le dialogue des corps sont sublimes.

Crédit photo: Christophe Manquillet

Crédit photo: Christophe Manquillet

En permanence, le spectateur est placé dans l’attente, parfois anxieuse : celle de la chute des danseurs, de la déconstruction du cube et enfin l’attente de la note ultime, celle qui viendra clore le spectacle, celle qui coupera en plein vol l’élan de Bach, celle qui n’était pas appelée à être la dernière et qui pourtant s’est trouvée devenir la note la plus importante !

Une heure de temps suspendu !

Un spectacle qui résonne encore en moi et qu’il faut savoir savourer à sa juste mesure !

L’art de la fugue est actuellement en tournée, n’hésitez pas, c’est à découvrir sans attendre !

Crédit photo: Christophe Manquillet

Crédit photo: Christophe Manquillet

Merci à l’Espal pour ce moment hors du temps!

Publicités

2 Réponses to “L’art de la fugue”

  1. eimelle 24 janvier 2013 à 07:10 #

    je vais regarder tout de suite si ce spectacle passe vers chez moi, cela m’a l’air prometteur!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :