L’Amour sans le faire: un délice.

4 Jan

L’amour sans le faire de Serge Joncour.

On a déjà beaucoup parlé de ce livre, des critiques élogieuses dans tous les journaux, des billets sur de nombreux blogs.

Que dire de plus de pertinent?

Rien et pourtant, il fallait que je vous en parle.

51NZhXwgfXL__SL500_AA300_

J’ouvrais ce livre avec une attente non dissimulée. Je voulais que moi aussi il me séduise, me transporte ailleurs, me fasse frissonner. L’emballage donnait envie, n’allais-je pas être déçue par le contenu ?

Aucunement.

Lu d’une traite, un après-midi de jour férié, une tisane fumante à côté de moi, bien installée avec le bruit de la pluie sur le velux. J’y étais, dès les premières pages j’étais assise à côté de Louise, la regardant siroter son café et s’interroger sur la vie, je voyageai en face de Franck et remarquai la douceur sous la carapace. Les odeurs, les parfums, le courant d’air, les arbres, tout y était.

Je me suis fait prendre, volontairement, dans les filets de ces personnages brisées, complexes, n’attendant pas grand-chose de la vie, et pourtant terriblement vivants et attachants. J’ai souri en imaginant ce petit garçon espiègle et malicieux.

Un roman profondément humain. Avec simplicité et maitrise, Serge Joncour dresse un portrait précis et juste du poids de l’héritage, des liens qui se créent ou se défont sans que nous en soyons réellement maîtres.

Des fulgurances profondes sur les mots et le silence, sur les attentes de l’amour, sur la nature.

Un roman brillant, à hauteur d’Hommes.

 

Extrait: « En remontant à Paris, il s’était juré de ne plus les revoir, de ne plus y foutre les pieds, dans ce trou, tout ce qu’on se dit pour se convaincre qu’on a raison, qu’on est comme neuf, même si on se blesse à penser ça, sans se douter qu’à la longue ça fait un mal fou d’en vouloir aux autres. »

Publicités

18 Réponses to “L’Amour sans le faire: un délice.”

  1. christine 4 janvier 2013 à 07:47 #

    Alors la, il me tente!

    • insatiablecharlotte 9 janvier 2013 à 18:15 #

      Tu as raison, cède! Habituellement, mes coups de coeur peuvent être écorchés, peut être un peu trop pour certains. Là, tout est en délicatesse et en douceur, ce qui n’empêche pas une histoire solide et qui me parle!

  2. Isa tout simplement ... 4 janvier 2013 à 08:19 #

    Il est sur ma liste, je n’en ai lu que du bien … maintenant il ne me reste plus qu’à le lire !

  3. pyrausta 4 janvier 2013 à 08:24 #

    Comme toi j’ai aimé.Une jolie surprise de début d’année littéraire
    Si tu veux…
    http://passionsenpelemeledepyrausta.eklablog.com/l-amour-sans-le-faire-de-s-joncour-a58256759

    • insatiablecharlotte 9 janvier 2013 à 18:14 #

      Effectivement, c’était une lecture souvenir pour toi! Pour les grands parents, je trouve l’absence normale, parce que finalement dans ce roman, il y a deux personnages essentiels: la nature et l’absence!

  4. Laetii 4 janvier 2013 à 08:27 #

    Pareil, j’avais été séduite aussi 🙂

  5. lucie38 4 janvier 2013 à 08:30 #

    Charlotte, Laeti, s’il vous a séduit je le serai aussi ! ton billet est loin d’être une redite des autres ! j’ai la chance de pouvoir rencontrer l’auteur en avril dans ma ville, il était à Besançon mais il m’intimidait trop, je ne suis pas allée le voir…(si, si je peux être intimidée à ce point là)

    • insatiablecharlotte 9 janvier 2013 à 18:12 #

      C’est une certitude Lucie, tu tomberas sous le charme! (je ne vais pas te jeter la pierre pour l’intimidation, je ne suis pas mieux!)

  6. Céline☼ 4 janvier 2013 à 10:33 #

    Je l’ai adoré ! Une écriture toute simple, une histoire simple mais qui dit tellement. Comme quoi, pas la peine d’en faire des tonnes pour faire un bon livre !

  7. Ines 4 janvier 2013 à 18:22 #

    Il faut que je le lise….je n’ai lu que des critiques élogieuses!!!

  8. valentyne 5 janvier 2013 à 14:53 #

    Moi aussi j’étais tombée sous le charme de Louise, de Franck et du petit Alexandre 😉

    • insatiablecharlotte 9 janvier 2013 à 18:11 #

      Je crois qu’on ne peut pas être insensible à ces trois êtres, tellement attachants!

  9. Le Journal de Chrys 9 janvier 2013 à 07:52 #

    Un roman que j’ai beaucoup aimé!!!!!

Trackbacks/Pingbacks

  1. Si on parlait écriture avec Serge Joncour? « L'insatiable - 12 février 2013

    […] dernier mot L’amour sans le faire remporte un joli succès, mérité et évident au regard de la sensibilité de l’histoire que […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :