Parce qu’il faut savoir prendre le temps de le dire!

30 Déc

2012 est en train de fermer doucement la porte pour laisser entrer 2013.

Les bilans fleurissent un peu partout, les rétrospectives tournent en boucle. Certains le critiquent, pour ma part je dois avouer que j’ai un faible pour ces procédés.

Pour une fois, s’arrêter un temps, faire une pause dans cette course effrénée vers demain. Se rappeler. Ne pas oublier.

Je relisais le billet- bilan de 2011, je pourrais le recopier presque dans sa totalité. Et pourtant, tout a changé!

2012 aura apporté son lot de désillusions et de frustrations, évidemment. Mais profondément, c’est une belle année.

En 2012, j’ai grandi!

J’ai grandi en retrouvant des sensations d’enfants, ce mélange d’innocence, de naïveté et de croyance dans le lendemain qui fait que l’on se croit capable de déplacer des montagnes. J’ai compris que les rêves, il fallait parfois les prendre délicatement par la main, les descendre un peu de leurs nuages pour tenter de les faire vivre. Le livre et l’écriture auront été mes deux moteurs et m’ont permis de vivre pleinement, d’accomplir des choses dont je ne m’imaginais pas capable. Petit à petit, je commence à saisir où est ma place. Celle dans laquelle je me sens heureuse et libre.

roosevelt

Faire le bilan, c’est aussi dire merci.

Il y a de cela dix ans, la perte d’un être cher m’a ouvert les yeux sur la nécessité de dévoiler ses sentiments, qu’il s’agisse d’amour, de reconnaissance, d’amitié ou de tendresse. Dire aux gens combien on les aime et les remercier de faire partie de votre vie. Un réflexe désormais, pas de mièvrerie ou de flatterie, juste de la sincérité . Un sourire, un mot, une pensée, pour faire savoir que ces gens laissent une empreinte en vous, qu’ils rendent la vie plus belle.

Des merci, j’en ai mille à dire!

Merci aux livres et à leurs auteurs pour m’avoir fait rire, sourire, pleurer ou  hurler cette année! Jamais l’indifférence!

Cette année m’aura permise de rencontrer des gens capables de me faire croire que décrocher la lune, ce n’est pas si loin finalement, qu’il suffit juste d’un peu de volonté, de travail et de courage. Je n’aurais jamais cru cela possible.

Alors, Erwan , Delphine, Sandra, Gilles, Frédérique, Sonia, Gaëlle, Virginie, Carole, Aurélia, Sigolène et Laura (j’en oublie sans doute, pardon!) merci de m’avoir ouvert les portes d’un monde que je croyais inaccessible. (Si vous ne vous reconnaissez pas dans la liste, un indice, vos noms de famille commencent par L,B, R, P, M, D, J, O,Z, B, V et S !!). Je chéris vos mots, vos encouragements et nos discussions. Faites que 2013 en apporte de nouvelles, toujours plus belles et enrichissantes.

Un merci immense et sincère à tous les auteurs qui ont accepté de répondre à mes questions.A chaque fois, vous avez joué le jeu avec implication, sincérité et générosité. Merci pour tout ce que vous apportez, vous êtes mes Brad Pitt et Mickael Jackson à moi !

Une pensée particulière pour des jolies rencontres virtuelles qui se déplaceront sans doute sur le terrain du réel en 2013, et qu’on ne me dise pas que le virtuel, ce n’est pas la vraie vie, car ces personnes là existent et elles sont belles : Sophie, Adèle, Lucie, Régine, Kévin, Isabelle… Vous avez des disponibilités pour 2013?

Merci à ceux qui ont fait confiance à ma plume: les trois incroyables girls de la Villa Noème et Elodie de Générationnelles notamment.

Et enfin, merci à vous derrière vos écrans, que vous me suiviez depuis longtemps ou depuis hier. Merci de venir partager mon univers et de laisser vos commentaires toujours bienveillants.(Attention, vous me faites croire que des choses sont possibles !) Les sceptiques diront que faire un blog est narcissique et que de toute façon, c’est du vent ! Ceux là ne connaissent pas la force du partage et de ces échanges, de ces pépites de vie.

Sans mentir, ce blog me fait tenir debout, me fait accepter la réalité des choses et le fait que chaque jour ne peut pas être intense. Il me laisse entrevoir le soleil sous un ciel parfois chargé. Il entretient mes rêves et mes illusions!

DownloadedFile

Pour finir, je vais laisser la parole à un grand poète. Vous connaissez ce texte, vous avez déjà du le rencontrer sur ce blog ou ailleurs mais quand on ne trouve rien de mieux à dire, il faut savoir laisser la place.

« Le seul fait de rêver est déjà très important.

Je vous souhaite des rêves à n’en plus finir et l’envie furieuse d’en réaliser quelques uns.

Je vous souhaite d’aimer ce qu’il faut aimer et d’oublier ce qu’il faut oublier.

Je vous souhaite des silences.

Je vous souhaite des chants d’oiseaux au réveil et des rires d’enfants.

Je vous souhaite de résister à l’enlisement, à l’indifférence, aux vertus négatives de notre époque.

Je vous souhaite surtout d’être vous. »

Et parce que ce grand Jacques disait des choses bien, ma devise pour 2013 pourrait être une de ses phrases:

« Faut rien regretter … Revendique tes conneries, elles sont à toi. Et surtout, vis à fond. On vieillit bien trop vite. La sagesse, ça sera pour quand on sera dans le trou. ».

Je continue ma route, avec cette envie furieuse collée au corps, en gardant des étoiles dans les yeux, en faisant fi des mauvaises langues ou de ce marasme trop gris qui voudrait que l’on soit tous déprimés et incapables de croire en des lendemains ensoleillés. Parce que les mots et les livres peuvent sauver le monde, je veux croire toujours que rien n’est vain!

Rendez vous en 2013 !

9782355041143A écouter pour mettre un point final à ce billet, un chanson de circonstances de Louis Chedid

Publicités

21 Réponses to “Parce qu’il faut savoir prendre le temps de le dire!”

  1. lucie38 30 décembre 2012 à 16:24 #

    Evidemment, en 2013, je suis d’accord pour passer du virtuel au réel : on se rencontre pour de bon !!!!

  2. Eloïse de Générationnelles 30 décembre 2012 à 16:51 #

    Merci à toi pour tes billets de qualité!

    Au plaisir de se revoir en 2013!

    Plein de bisous

    • insatiablecharlotte 9 janvier 2013 à 18:19 #

      Merci Eloise, j’aime beaucoup cet exercice d’écrire sur un autre support, on essaie de changer, c’est toujours intéressant!

  3. christine 30 décembre 2012 à 20:28 #

    Mille vœux pour 2013 et bonne lecture.

    • insatiablecharlotte 9 janvier 2013 à 18:19 #

      Merci Christine, les lectures sont bonnes pour le moment! Belle et douce année à toi Christine!

  4. Audrey_tdp 30 décembre 2012 à 23:24 #

    Coucou.
    Très joli billet, j’apprécie beaucoup, de même que je me reconnais dans certains de tes mots.
    Je trouve qu’il est juste de faire un bilan, regarder le chemin parcouru et continuer celui-ci avec enthousiasme et optimisme.
    J’aime beaucoup tes billets, je découvre ou j’apprends toujours quelque chose.
    Et ces phrases de sagesse, j’adore ! Alors merci à toi de partager tout cela.
    Belle année 2013 et beaucoup de joie !
    Bises 🙂

    • insatiablecharlotte 9 janvier 2013 à 18:18 #

      Merci Audrey! Toujours aussi ravie de retrouver les « fidèles », merci et fabuleuse année 2013 à toi!

  5. SophieLit 31 décembre 2012 à 09:22 #

    Plus tu en dis sur toi Charlotte, plus je sais qu’on aura à se dire « en vrai » ! Rendez-vous en 2013 sans faute…

  6. Agathe 31 décembre 2012 à 10:27 #

    Très beau billet! A l’année prochaine pour de nouvelles ( belles ) découvertes en ta compagnie!

    • insatiablecharlotte 9 janvier 2013 à 18:18 #

      Merci Agathe! J’espère que je parviendrai toujours à vous offrir ces découvertes!!! Vu les lectures du début d’année 2013, c’est prometteur! Que du bon, il faut que je vous parle de tout cela!

  7. Marianne Desroziers 31 décembre 2012 à 10:28 #

    Je te suis depuis peu mais ton bilan est très touchant et je m’y reconnais. Une très belle année 2013 à toi !

  8. Submarine 31 décembre 2012 à 14:28 #

    Apprendre à contempler les choses comme s’il s’agissait toujours de la première fois, et surtout, dire aux gens qu’on aime à quel point on tient à eux !
    Merci Charlotte pour ces beaux billets !

  9. adele 2 janvier 2013 à 09:58 #

    Ton billet est beau et émouvant!
    Que dire de plus…
    Très belle année Charlotte!

  10. valentyne 6 janvier 2013 à 08:33 #

    Bonne année 2013 Charlotte et merci pour toutes les découvertes que tu partages avec nous 😉
    un très beau souhait que celui là : »Je vous souhaite des rêves à n’en plus finir et l’envie furieuse d’en réaliser quelques uns. »

    • insatiablecharlotte 9 janvier 2013 à 18:11 #

      Merci Valentyne, merveilleuse année à toi avec du fun, du bonheur, du plaisir et mille découvertes!

Trackbacks/Pingbacks

  1. Les affranchis: des lettres à savourer! « L'insatiable - 2 janvier 2013

    […] Après le billet-remerciements du 30 janvier, je vous adresse une nouvelle fois mes meilleurs voeux pour 2013, que cette année soit incroyable de tendresse et de découvertes et qu’elle comble tous vos rêves (enfin gardez en un peu pour la suite quand même!). […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :