Ici, ça va surtout quand L’amour commence en hiver…

5 Déc

Si on me demandait ce que j’attends d’un livre, j’aurais un instant d’hésitation. Comment définir cette envie, cette recherche boulimique de sens? J’aime être bousculée! Refermer un livre et me dire qu’il a changé ma vision du monde, ma vision de moi même. Sentir les personnages posées sur mon épaule, me murmurer des petites phrases à l’oreille. Reprendre le livre dans la bibliothèque, le feuilleter, retrouver mes émotions. Les livres? Une promesse de bonheur infinie!

Aujourd’hui, voici deux livres comme deux petites bulles de Champagne: pétillant et frais en premier abord, avec du corps et qui laisse une trace ensuite.

Le premier, je lui tourne autour depuis un moment. J’ai lu de nombreuses critiques, des éloges à n’en plus finir alors j’attendais… J’avais lu le premier roman de Thomas Vinau: Nos cheveux blanchiront avec nos yeux, un goût d’inachevé, pas pleinement convaincue.

Le ressenti de lecture du roman Ici ça va est tout autre!

vinauUn jeune couple s’installe dans une vieille maison de famille. Simple envie de nature et de calme? Rien n’est aussi simple. Un retour aux sources . Eloge des petites choses, de la reconstruction de soi. Une ode au réenchantement du monde par le quotidien.

Une histoire fragile, nostalgique, heureuse, prometteuse, où l’avenir semble détenir la clé du bonheur.

Des phrases courtes, des assemblages de mots opportuns et que l’on recopie dans son carnet comme pour mieux s’en souvenir. Un style simple et direct, juste ce qu’il faut!

A découvrir pour prendre le temps de savourer la vie!

Extrait: « La confiance ne se déclame pas. Il faut l’apprendre. Tout doucement. Il faut que quelqu’un d’autre vous l’apprenne. A grands coups de demains et de câlins. »

Le second est d’un tout autre genre mais les sensations de lecture sont semblables: une envie de sourire à la vie!

L’amour commence en hiver de Simon Van Booy

amourBruno, violoncelliste de talent, se promène avec des pierres emballées dans du papier de soie. Hannah, en quête d’un être cher, a toujours quelques fruits dans sa poche. Ils ne pouvaient que se rencontrer! Au départ, des personnages sombres enrayés dans leurs passés et soudain, la rencontre comme une évidence où le temps se suspend le temps d’une respiration, pour qu’enfin le futur commun s’écrive en douceur.

Un style poétique, une atmosphère particulière, un roman court mais prenant, on se demande un temps où l’on est et on se laisse prendre au jeu! Un conte qui fait du bien dans cette morosité pensante.

Extraits »Chacun avait inventé pour l’autre un monde à part au sein même du monde et reconnu l’autre comme une étoile. »

Publicités

8 Réponses to “Ici, ça va surtout quand L’amour commence en hiver…”

  1. eimelle 5 décembre 2012 à 09:05 #

    je ne connais pas le premier, mais j’ai beaucoup aimé aussi le second!

  2. Ophélie Feedback Baby 5 décembre 2012 à 10:26 #

    Le premier me tente beaucoup ! Je le note !
    Je cherche aussi pas mal « la petite étincelle » qui va changer ma vie dans chaque livre… 🙂

    • insatiablecharlotte 5 décembre 2012 à 18:46 #

      Il vaut le coup d’être découvert! La petite étincelle ou pour ma part le feu impossible à éteindre!

  3. elbucaro 5 décembre 2012 à 22:48 #

    Ces deux livres me semblent intéressante! Je te suivrai en lissant dans cette blog. Salut!

Trackbacks/Pingbacks

  1. Et une sélection, une! « L'insatiable - 13 décembre 2012

    […] Ici ça va de Thomas Vinau, L’amour commence en hiver […]

  2. Si on parlait écriture avec Thomas Vinau « L'insatiable - 15 janvier 2013

    […] vous parlais il y a quelques temps du roman Ici, ça va, un roman enchanteur et positif. Son auteur: Thomas Vinau. Il a accepté de répondre avec concision […]

  3. La part des nuages, Thomas Vinau | L'insatiable - 22 septembre 2014

    […] Ici ça va du même auteur, un roman dans la même veine et redécouvrez ce que Thomas nous raconte sur […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :