Quand je serai grande, je serai heureuse!

26 Juil

Aujourd’hui, j’avais besoin de douceur et je vous propose d’entrer avec moi dans l’univers poétique et léger de Coquelifo! Une philosophie de vie plutôt qu’une ligne toute tracée, une soif de vivre pleinement, loin du conformisme et des cases préemplies de la société.

Si vous ne la connaissez pas encore, allez vite découvrir son blog: Coquelifo!

Crédit photo: Coquelifo

1. Une petite présentation rapide

Coqueliflo c’est l’histoire d’une enfant devenue femme… Amoureuse de la vie, équilibriste des émotions, je jongle avec les mots, les sons, les images et les mouvements en me délectant des parfums pour partager en poésie de façon colorée et animée une parcelle de mon univers.

 2. Avant vous étiez… et aujourd’hui vous êtes…

Avant, j’étais… en quête : quête de cohérence et de fidélité avec celle que j’étais et celle que je voulais être…

Aujourd’hui je suis… là où je veux être, celle que je suis : les mains sur terre, je contemple le monde à l’envers. Je dessine mon chemin, je danse avec les couleurs…

Concrètement, mes compétences professionnelles s’articulent avec mon savoir-être et se réalisent dans un métier que j’ai choisi. Parallèlement, mon goût pour l’acrobatie et la danse vit dans les numéros que je crée. La photo et le jeu avec les mots dans un voyage poétique forment les cerises du gâteau que je cuisine avec mes ingrédients et mon coeur…

L’univers de Coqueliflo existe depuis un an sur la toile. L’idée est d’amener ces pépites à briller sur papier. Le promener rêveur pourrait emporter avec lui cet espace de douceur, une bouchée de bonheur et regarder ainsi le monde qui l’entoure avec émerveillement.

Je fais un métier que j’aime alliant intérêt pour l’autre, créativité, relationnel, valeurs partagées et je transcende le tout en créant dans ma sphère personnelle. Pour cela je m’amuse avec toute sorte de matériaux : mon corps en dansant et en réalisant des acrobaties, je fais de la photo, du dessin, de la peinture, j’écris des poésies, je cuisine en inventant mes recettes, mes associations d’épices et d’aromates, j’apprends la clarinette et le chant !

Crédit photo: Coquelifo

3. Quel a été l’élément déclencheur ?

Des sensations, un cheminement, des rencontres, une écoute de soi, une sensibilité à fleur de peau que je choisis comme fidèle amie. Elle s’exprime au travers de mes créations que je partage.

Le virage à 29 ans c’est un peu l’envol… Coqueliflo a éclos en parallèle de mon métier de cadre socio-éducatif. Coqueliflo est apparu sur la toile à l’occasion d’un emménagement dans une nouvelle ville et une recherche d’emploi. Aujourd’hui Coqueliflo n’a cessé de se développer et un recrutement avec un choix de poste à la clef s’est produit ! Le top : faire coexister ces deux sphères dans lesquelles je trouve mon équilibre… Et encore tout plein de projets pour créer un univers dansant de ces 2 sphères…

4. Depuis quand murissiez-vous ce projet ? Quel a été le délai avant de le mettre à exécution ?

Plusieurs étapes ont jalonné la réalisation de ce projet. Des phases successives qui permettent une éclosion puis l’épanouissement ! A l’image de la fleur…

5. Votre formation ou vos expériences précédentes sont-elles proches de votre travail actuel ? Si elles sont totalement différentes, quels sont les atouts que vous retirez de votre cursus ?

A plusieurs reprises je me suis rassise sur les bancs de l’école ! De nouvelles formations pour un nouveau métier qui a rapidement évolué. Les formations précédentes ont néanmoins participé à la construction de mon identité professionnelle. Un chemin riche en virages : petits ou grands, ombrageux ou lumineux… Je ne cesse d’apprendre et je suis là où je suis et comme je suis grâce aux choix que j’ai réalisé puis assumé. Une porte ouverte vers la liberté, une infinie sensation de légèreté.

Crédit photo: Coquelifo

6. Qu’est ce qui compte le plus : le culot, l’expérience ou les études ?

L’audace ! En lieu et place du culot. L’audace est essentielle.

L’expérience et les études apportent aussi et favorisent quelque part, par la confiance acquise, l’émergence de l’audace…

 7. La qualité essentielle pour la réussite du projet

Le goût de la vie.

8. La question indispensable qu’il faut se poser (et à laquelle il faut avoir répondu pour se lancer dans cette aventure ?)

Toutes celles qui arrivent aux pensées… Les regarder, y répondre ou non puis les laisser filer : comme des étoiles…

9. Si vous deviez regretter une chose

Je ne regrette rien. Chaque évènement de la vie est une expérience. Je suis touchée par ce que j’en retire. La magie opère…

Crédit photo: Coquelifo

10. Vous sentez vous aujourd’hui pleinement épanoui(e) et à votre place ?

Oui ! Coqueliflo vit pleinement chaque instant et dépose une trace en créant : le début de l’épanouissement.

11. Si un seul conseil devait être donné, ce serait…

Ecoute ton coeur, c’est ton précieux trésor !

 12. Le mot de la fin…

Un mot et ce n’est que le début : VIE !

Explicité, ça donne ça : « De sa fraîcheur elle a coloré les noirs souvenirs. De son sourire enjoué elle a soufflé avec délicatesse sur les nuages gris. Elle aime, elle danse, elle chante : c’est son élan vital. Elle y croit : c’est sa force. Elle rebondit : c’est son énergie. Autour du cou, ses propres clés. Au fond du cœur son mot de passe. Chaque jour, un moment clef. Le papillon du bonheur gagne son espace. Le jour se lève, tout est spectacle, elle s’éveille. Rêve d’amour, tout est miracle, elle s’émerveille. Voltigeuse de la vie, équilibriste des émotions, contemplant le monde à l’envers et s’émerveillant de ces univers, elle dessine ses poésies et écrit ses images. Elle part à l’aventure en vagabondant sur ses mains. Elle attendrit ses pensées au croisement de chaque chemin. En déplaçant son centre de gravité, elle retrouve ses enfantillages : de doux moments éprouvés, une innocence qui se partage. Des mouvements légers qui sonnent l’espérance le temps du voyage. Elle pénètre en ce lieu, frôlant de ses pieds chaque parcelle. Elle pose ses yeux, s’émerveillant de la nuée des possibles. Elle goûte la vie en se régalant de chaque heure nouvelle. Elle apprécie ici et maintenant l’arrivée du bonheur indicible. Elle saisit la blancheur du magnolia, douce et puissante force en soi. Elle se rappelle que nous ne sommes propriétaires de rien. Elle se souvient que nous sommes locataires terriens. Fraîcheur du temps, félicité du présent, éternité du moment, promeneurs vivants ! A la lueur de son visage, elle appose l’esquisse de son sillage, apporte son témoignage. A sa manière de dire « en piste, le voyage continue », elle a cherché en elle et a découvert ses trésors de vie. En écho à ses impulsions, elle est devenue femme et se réalise. Elle veut partager avec les autres femmes le respect de leur dignité et de leur entière liberté à exister, à aimer, libérées, légères et émues d’être elles-mêmes. Nous sommes des beautés terrestres. Ouvrant nos cœurs, nous sublimons nos douleurs. Vivantes, nous goûtons les parfums de la vie et les saveurs du bonheur. » {Coqueliflo 2012}

Crédit photo: Coquelifo

13. Et la question qui tue mais à laquelle on n’est pas obligé de répondre : financièrement, comment ce choix a-t-il pu être assumé ?

De la patience et des choix pour permettre de répondre aux besoins de Coqueliflo. Tout dépend des besoins de chacun… « Ce qui te manque, cherche dans ce que tu as » Koan zen

Merci infiniment Coquelifo pour cette joie de vivre que tu insuffles, pour nos échanges aussi. Longue et belle route à toi!

Publicités

3 Réponses to “Quand je serai grande, je serai heureuse!”

  1. coqueliflo 26 juillet 2012 à 20:04 #

    Magnifique ! Un très grand merci a toi et que tous tes rêves se réalisent ^^

  2. Les Sens Ciel ♡ 27 juillet 2012 à 00:39 #

    wooow je ne suis pas déçue du voyage, je l’attendais et c’est très inspirant. Son blog c’est ma pause contemplative, ma parenthèse de douceur et de vie…j’aime j’aime j’aime! encore Charlotte!! 🙂

Trackbacks/Pingbacks

  1. Appel à témoins! Envie de petits bonheurs et de grandes rencontres! J’ai besoin de vous! « L'insatiable - 23 novembre 2012

    […] à mieux connaître: Nicolas et ses fleurs, Sophie et ses contes, Valentine et ses mots, Coquelifo et sa philosophie de vie, Virginie et ses décors, Sidney et ses rôles, Christine et son armoire, Ludivine et ses […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :