Manifeste vagabond!

16 Juil

Aujourd’hui, je vous invite à lire ce livre étonnant, détonnant et qui fait du bien!!!
Le récit autobiographique d’un voyage initiatique, pour éloigner la souffrance, pour vivre sa vie..

Je ne suis pas aventurière, au sens classique du thème, je me suis dit que ce livre allait peut être m’échapper un peu… C’est tout le contraire!
Si vous rêvez de liberté,
Si vous êtes une insatiable,
Si vous êtes en quête permanente,
Si vous vous posez mille questions sur la vie,
Alors il vous faut ce livre!!

« Pourquoi cette insatisfaction permanente? Pourquoi seule la perspective de nouveaux départs nous aide t elle à accepter notre vie? Où être heureux? Si nous nous installions dans ces pays rêvés, ils deviendraient un foyer. Et il faudrait partir encore. Sommes nous destinés à n’aimer que l’inaccessible? Oui. Et tant mieux. Car seul ce qui nous échappe nous grandit. »

« Le vertige pour ne pas s’éteindre. Pour se souvenir que vivre, c’est avancer un pied dans le vide. Viser la grâce du funambule. Il ne lutte pas avec le vide, il le défie, l’aime et danse avec lui. Seule la peur peut le faire basculer. Alors, comme tout grand vagabond, il l’apprivoise. Et apprend à voler. Nous ne gagnons pas nos ailes soudées aux rivages du connu. »

« Partir demande parfois plus de courage que rester. On s’enlise avec la bonne conscience de souffrir comme tout le monde. On se convainc qu’il est normal de s’éteindre à petit feu car on n’est pas les seuls. Les vagabonds ont une lueur dans les yeux qui excite la jalousie et le désir. Ceux-là mêmes qui fabriquent leurs chaînes du matin au soir crachent sur ces êtres libres voués à la solitude. Or, nous sommes tous seuls. Et si le voyageur est un rêveur, il ne se berce pas d’illusions. »

« On arrive toujours nu face à son rêve. »

« Ainsi le vagabond n’est pas seulement celui qui prend la route mais celui qui prend son âme en main. Il sait que la vie extérieure est le reflet de sa vie intérieure, alors il soigne ses journées comme s’il partait en pélerinage vers la beauté. A son insu, il a reçu en chemin l’enseignement des bouddhites: »Fais attention à tes pensées car elles deviennent des paroles. Fais attention à tes paroles car elles deviennent tes actes. Fais attention à tes actes car ils deviennent des habitudes. Fais attention à tes habitudes car elles deviennent un destin. »

(Je pourrais en faire encore des pages!!! Merci infiniment à Blanche et Julie pour la découverte et la dédicace!!)

Publicités

13 Réponses to “Manifeste vagabond!”

  1. Aurel 16 juillet 2012 à 09:13 #

    Oh oui ! Merci Charlotte

  2. Petite fleur 16 juillet 2012 à 13:22 #

    Oulala ça fait envie… Tout comme le roman de Jeanette Winterson. Je l’avais déjà repéré en librairie!
    Ce qui me questionne c’est quand trouve tu le temps de lire autant!??
    En tous cas merci pour ces conseils.

    • insatiablecharlotte 18 juillet 2012 à 10:12 #

      Les deux sont à lire!! Celui de Jeannette Winterson est bouleversant et elle livre des réflexions sur l’écriture et la littérature vraiment très très intéressantes!
      Je lis le matin, le midi et le soir… On dirait une prescription de médicaments! C’est un peu cela d’ailleurs… C’est une addiction chez moi, sans conteste moins nocive que les addictions couramment répandues mais qui cache sans doute quelque chose quand même….

      • Petite Fleur 20 juillet 2012 à 21:02 #

        Tu attises encore ma curiosité… est ce que ça veut dire que tu lis en mangeant?
        Mais comparer la lecture à une prescription médicale est assez juste. Un livre peut nous faire autant de biens que des médicaments et apaiser les maux de l’âme en quelques pages… Quelques pages qui peuvent suffire à nous faire oublier des tracas et à s’évader.

      • insatiablecharlotte 26 juillet 2012 à 17:33 #

        Oui je lis en mangeant le midi… et le matin!
        Je suis tout à fait d’accord…
        Tu vois aujourd’hui, je n’ai pas pu lire pendant ma pause déjeuner, et bien je suis en manque!!
        Hier j’avais le moral dans les chaussettes, j’ai lu un livre merveilleux (je vous en parle la semaine prochaine) et ça allait mieux après! Le pouvoir des mots!!!!!!!!!!

      • Petite fleur 26 juillet 2012 à 21:05 #

        Moi aussi un roman m’a transporté dernièrement, « le choeur des femmes » et j’en parle sur mon blog. Un roman que je n’ai pas aimé… finir!!! Car comme à chaque fois que je m’accroche à une histoire, j’ai peur de ne pas retrouver les mêmes sensations et je ne sais pas quoi lire après….

  3. SORE Agnès 16 juillet 2012 à 14:22 #

    Charlotte, je viens de découvrir ton blog et ces petits rendez-vous littéraires m’enchantent ! Merci pour ce partage et ta générosité… Ce « Manifeste vagabond » me tente beaucoup, encore un rajout sur mon cahier de lectures !

    • insatiablecharlotte 18 juillet 2012 à 10:11 #

      Ravie de te voir dans mon petit univers, Agnès! Merci beaucoup pour les compliments!!! Ce petit manisfeste doit rejoindre ton cahier de lectures, qui te connaissant, doit être aussi rempli que le mien!!

  4. marieharmony 16 juillet 2012 à 18:27 #

    Merci Charlotte, ce roman me parait parfait pour moi………un petit bijou rien qu’a te lire.
    Marie

    • insatiablecharlotte 18 juillet 2012 à 10:10 #

      Il faut le lire. C’est vraiment un récit d’une puissance incroyable et qui fait du bien!

  5. lucie 17 juillet 2012 à 08:33 #

    ohlà je note, voire j’achète tout à l’heure !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :