Quand je serai grand, je serai charcutier-traiteur!

7 Juin

Il faut vraiment que je fasse un récapitulatif de cette rubrique pour vous dire tout ce qu’elle m’apporte!

Aujourd’hui, on embarque Marc qui nous parle avec bonheur du changement de cap qu’il a opéré! (Je suis ravie de cette interview qui montre que parfois le bonheur est à portée de main et qu’il est simple. )

A table!

1. Une petite présentation rapide

Je m’appelle Marc, j’ai 25 ans et je suis né à Marseille. Je suis charcutier traiteur dans l’entreprise familiale Boucherie Charcuterie Piro à Marseille. Je suis fiancé à une bloggeuse : Julie aka Ulije du blog Fragments de Reves. Avant vous étiez… et aujourd’hui vous êtes…

Avant j’étais étudiant en physique puis en BTS conduite de travaux, dans une PME de revêtements (faux-plafonds, placo …) et aujourd’hui je suis charcutier-traiteur.

2. Quel a été l’élément déclencheur ?

Les 3 mois de chômage suivant mon BTS où j’entendais à chaque retour « manque d’expérience malgré mes deux ans d’alternance.

Avec des parents bouchers, j’ai grandi dans l’amour de la bonne chère, et mon entourage me demandant pourquoi je ne prenais pas la succession, je pense que l’idée a fait petit à petit son chemin !

 3. Depuis quand murissiez-vous ce projet ? Quel a été le délai avant de le mettre à exécution ?

Sincèrement pas très longtemps, 1 ou 2 mois, mais inconsciemment depuis beaucoup plus longtemps : je baigne dedans depuis toujours et tout le monde me le prédisait.

 Donc le délai fut très court : un coup de fil à un ami pour rentrer en apprentissage et 6 mois après j’obtenais mon CAP charcutier/traiteur.

Mon diplôme en poche, c’est dans l’affaire familiale que j’ai ouvert un rayon charcuterie et plats cuisinés « maison ».

4. Votre formation ou vos expériences précédentes sont-elles proches de votre travail actuel ? Si elles sont totalement différentes, quels sont les atouts que vous retirez de votre cursus ?

Il n’y a vraiment aucun rapport entre mes précédentes formations et mon actuel métier.

Au quotidien, mes expériences antérieures m’aident dans la gestion des stocks et des commandes, le relationnel (employé et client) ou lorsqu’il y a des travaux de rénovation à entreprendre !

Crédit photo: Pretty Days

5. Qu’est ce qui compte le plus : le culot, l’expérience ou les études ?

 Pour moi du bon sens, l’envie et un peu des 3 J !

 6. La qualité essentielle pour la réussite du projet

L’amour des produits et l’envie de progresser, de me démarquer, d’apprendre…

7. La question indispensable qu’il faut se poser (et à laquelle il faut avoir répondu pour se lancer dans cette aventure ?)

Es-tu prêt à le faire pendant tes 42 années de cotisation sans regarder le nombre d’heure !

8. Si vous deviez regretter une chose

L’horaire du réveil le matin, je le ferai bien sonner à 7h plutôt qu’à 5h30.

9. Vous sentez vous aujourd’hui pleinement épanoui(e) et à votre place ?

J’adore ce que je fais et les clients répondent présents !

Aujourd’hui, il suffirait de pousser les murs de mon laboratoire pour avoir plus de place et là ça serai parfait.

10. Si un seul conseil devait être donné, ce serait…

Faire ce qu’il vous plait. Quand on a l’envie, on peut déplacer des montagnes : tout devient possible !

11. Le mot de la fin…

Il n’y a pas d’âge pour se reconvertir, ni de chemin tout tracé, l’essentiel est de se sentir bien (et de gagner un peu d’argent aussi quand même)

Crédit photo: Pretty days. Marc et Julie n’avaient pas proposé cette photo mais j’aime tellement celle avec les livres (je veux la même!!!) que j’ai demandé à Julie si je pouvais et hop la voilà…

Merci Marc pour cette interview et j’espère que les murs du labo vont s’écarter pour que tu puisses t’éclater encore plus!!

Et les filles, si vous ne connaissez pas le joli blog de Julie, fragments de rêves (un de mes blogs fétiches de mariage) alors vite, allez-y!!!

13 Réponses vers “Quand je serai grand, je serai charcutier-traiteur!”

  1. Ines 7 juin 2012 à 07:08 #

    Très sympa cet interview! je connais le blog de julie, fragments de rêves, c’est chouette de découvrir son fiancé et de voir le parcours effectué! Comme quoi, l’important c’est bien l’envie!!!! Longue vie à la boucherie charcuterie de Marc!!!

  2. Corinne (Couleur Café) 7 juin 2012 à 07:48 #

    Faire ce qu’on veut, quand on a l’envie, on peut déplacer des montagnes ! Cà résume tout en effet !

  3. ulije 7 juin 2012 à 08:29 #

    Merci Ines! « le bonheur est à portée de main et qu’il est simple. » Voilà c’est ça.

  4. Douchka de chez Catbibi 7 juin 2012 à 08:47 #

    Il s’appelle PIRO c’est donc un Corse il est donc forcément très bien ahahaha!!!

  5. Kazuchan 7 juin 2012 à 09:25 #

    Je connais Julie pour avoir bossé avec elle, et son fiancé que j’ai croisé quelques fois et elle m’avait un peu parlé de cette reconversion 🙂 J’ai aussi changé de cap alors que j’ai 26 ans alors je ne peux qu’être d’accord lorsque Marc dit « Il n’y a pas d’âge pour se reconvertir, ni de chemin tout tracé, l’essentiel est de se sentir bien »!

  6. christine 7 juin 2012 à 09:31 #

    Un vrai bonheur à lire. S’il habitait dans ma ville, je changerai de traiteur pour mes jours ou je ne veux pas cuisiner.

  7. Adèle 7 juin 2012 à 09:50 #

    Vraiment très sympathique cette rencontre…ça donne envie ! les gens doivent être heureux d’aller dans sa boutique !

  8. Ô Coco 7 juin 2012 à 09:52 #

    Je découvre ces portraits sincères, nouvelle promeneuse, et j’apprécie vraiment ces extraits de vie, comme la lecture d’une nouvelle !

  9. hachinyu 7 juin 2012 à 11:28 #

    Interview super ! Très sympa de découvrir Marc et sa reconversion. Ça donne du baume au coeur et on se dit que tout est possible. Etant moi-même lancé dans un projet de reconversion ça encourage ♥

  10. nyfea 7 juin 2012 à 13:12 #

    Ah c est genial cette « reconversion » on sent qu’il aime beaucoup son métier..

  11. harmoniephotography 7 juin 2012 à 13:18 #

    Un beau projet qui nous montre encore une fois que tout est possible et que nous pouvons changer de voie a tout moment et faire ce qui nous plait. Merci.
    Marie

  12. service traiteur séminaire 12 janvier 2015 à 10:33 #

    Interview très sympa qui montre bien qu’on peut faire vraiment ce dont on a envie dans la vie. Bel exemple. Meilleurs voeux

Trackbacks/Pingbacks

  1. Appel à témoins! Envie de petits bonheurs et de grandes rencontres! J’ai besoin de vous! « L'insatiable - 23 novembre 2012

    […] Marion et ses sites, Cécile et ses photos, Mamzelle O et ses carnets, Cécile et ses custom, Marc et ses petits plats, Julie et son cocon, Marie Laurence et ses livres, Anne et ses bons plans, Krystel et ses […]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :