Quand je serai grande, je serai… libre!

18 Avr

Exceptionnellement, l’interview du jeudi passe le mercredi!!! Juste pour cette semaine!!

Quand j’ai lancé cette rubrique, je ne savais pas où j’allais, ni ce que cela donnerait… L’engouement de votre part et des « interviewés » sont une vraie récompense!!! Au fur et à mesure des lectures des interviews, mon oeil a changé… et m’a adoucie!!! En effet, j’étais assez radical avec cette idée qu’il fallait à tout prix tout changer pour aller mieux… Urielle, la semaine dernière, a démontré le contraire: on peut allier deux activités et y trouver son bonheur… Aujourd’hui, c’est Aldona qui vient vous faire un petit coucou, un changement de vie mais sans une révolution du genre: » j’étais avocat, je deviens peintre », c’est quelque chose de plus doux et qui a un goût de liberté incroyable…

Place donc à l’interview cash, un peu décalée et franchement raffraichissante d’Aldona, que vous pouvez suivre sur son blog: Pérégrinations d’une petite parisienne

1. Une petite présentation rapide

Je m’appelle Aldona, j’ai bientôt 31 ans. Je suis née en Pologne. J’ai fait une formation en langues, économie et marketing à la fac puis une école de management hôtelier. J’ai commencé à voyager à l’âge de 20 ans et n’ai jamais arrêté depuis. J’ai vécu en Amérique Latine, en Asie, en Angleterre. Je travaille depuis 6 ans dans les médias.

2. Avant vous étiez… et aujourd’hui vous êtes…

Avant j’étais une connasse parisienne frustrée de vivre dans une cage à poule à un prix exorbitant et aujourd’hui je suis en passe de redevenir expat sur une île où il fait bon vivre, de jouer au golf, faire du surf avant d’aller travailler et de faire de la plongée les weekends.

3. Quel a été l’élément déclencheur ?

Un dîner avec celui qui est devenu mon associé

4. Depuis quand murissiez-vous ce projet ? Quel a été le délai avant de le mettre à exécution ?

Je voulais déjà repartir vivre à l’étranger et monter mon entreprise depuis à peu près un an. Ce projet particulier est né par hasard au cours d’une soirée avec un ami et ancien collègue. Il m’a fallu 1 semaine pour prendre la décision de rejoindre son entreprise et la mise en place de l’offre est en cours.

Sa "petite maison"... Elle a quitté un 35 m² parisien pour une maison de 120 m² pour un loyer... inférieur!!!

5. Votre formation ou vos expériences précédentes sont-elles proches de votre travail actuel ? Si elles sont totalement différentes, quels sont les atouts que vous retirez de votre cursus ?

L’entreprise pour laquelle je travaille désormais est un prolongement naturel de mon activité professionnelle.

(Note: il s’agit d’une société qui conçoit des applications pour téléphone mobile, la société s’appelle Red King)

6. Qu’est ce qui compte le plus : le culot, l’expérience ou les études ?

L’envie

 

Vue depuis son bureau... et la piscine, et ben c'est son bureau aussi!!!! Crédit photo: Aldona

7. La qualité essentielle pour la réussite du projet

La motivation et la persévérance

8. La question indispensable qu’il faut se poser (et à laquelle il faut avoir répondu pour se lancer dans cette aventure ?)

Est-ce que j’ai pris suffisamment de crème solaire ?

9. Si vous deviez regretter une chose

Le bon fromage

10. Vous sentez vous aujourd’hui pleinement épanoui(e) et à votre place ?

Je vous le dirai d’ici quelques semaines quand je serai sur place, mais ça s’annonce bien!

(Petite note: elle est bien arrivée et semble bien acclimatée… Allez voir ici pour en savovir plus: arrivée en Thailande!)

11. Si un seul conseil devait être donné, ce serait…

Le courage ce n’est pas de partir, c’est de rester dans une vie qui ne nous permet pas de nous épanouir

Crédit photo: Aldona

12. Le mot de la fin…

Don’t dream your life, live your dreams !

Merci infiniment Aldona pour ces photos qui font rêver, ce dynamisme qui te caractèrise… Belle continuation et profite bien de tout cela!!!!

19 Réponses vers “Quand je serai grande, je serai… libre!”

  1. mathilde. / Pages Nuancées 18 avril 2012 à 08:13 #

    Waouh…j’aime !! Moi aussi, je pense que « quand je serai grande », si je change quelque chose ce serait avant tout mon espace et l’air que je respire…plutôt que de changer complètement d’activité. Cela trotte dans me tête de plus en plus, même si ça ne se fera pas tout de suite. J’aime cet interview, c’est très cash, et très vrai aussi. Peut-être ne faut-il pas se poser 12000 questions avant de « changer »…Ben voilà, une heure avant de partir bosser, tu m’as donné envie de partir ailleurs !! bises

    • insatiablecharlotte 18 avril 2012 à 18:37 #

      Je commence, pour ma part, à comprendre que l’on peut se sentir mieux en ne changeant pas complètement et totalement mais par petites touches…L’interview d’Aldona est arrivée au bon moment!!!

  2. Aldona 18 avril 2012 à 08:28 #

    Merci Charlotte.

    En effet, depuis que j’ai accordé cette interview, je me suis installée à Phuket, j’ai trouvé une grande maison pour vivre, je commence à prendre doucement mes marques et je ne regrette pas un seul instant cette décision.

    • insatiablecharlotte 18 avril 2012 à 18:35 #

      Merci à toi Aldona!!! Ta liberté plait visiblement!!!!

      • Aldona 19 avril 2012 à 09:22 #

        je vois cela et j’en suis ravie!

  3. Valérie 18 avril 2012 à 08:37 #

    Waouh aussi ! Quelle leçon ! Oser se poser les vraies questions et oser le faire. Il y a matière à réflexion. Chacun son courage. Bonne journée

  4. adele 18 avril 2012 à 08:47 #

    Fantastique! J’adore tes interviews! ça fait rêver!
    Bonne chance à Aldona!

  5. My Little Discoveries 18 avril 2012 à 09:06 #

    Chouette expérience, ça fait réfléchir ;o)

    • insatiablecharlotte 18 avril 2012 à 18:32 #

      Tout à fait d’accord et je trouve que l’on n’est pas dans le changement total au niveau pro mais plutôt sur la question: et notre cadre de vie? notre bien être, il est où dans tout cela…?

  6. harmoniephotography 18 avril 2012 à 10:50 #

    Un bel article, rafraichissant et qui donne une fois de plus envie de vivre ses reves! Merci!

    • insatiablecharlotte 18 avril 2012 à 18:31 #

      La liberté d’Aldona est palpable et elle fait tellement de bien!!

      • Aldona 19 avril 2012 à 08:36 #

        Merci. Si c’est ce que les gens ressentent, ça me plait car c’est bien le message que je souhaite faire passer.

  7. Douchka de chez Catbibi 18 avril 2012 à 14:26 #

    c’est beau……………….L’envie d’avoir envie !!

  8. Aurel 19 avril 2012 à 14:10 #

    Oh Charlotte… Tu sais combien ce billet me touche. Tu rends la vie plus belle

Trackbacks/Pingbacks

  1. Appel à témoins! Envie de petits bonheurs et de grandes rencontres! J’ai besoin de vous! « L'insatiable - 23 novembre 2012

    […] son armoire, Ludivine et ses danses, Caroline et ses oiseaux, Urielle et ses cérémonies, Aldona et ses voyages, Alexandra et ses robes, Marion et ses sites, Cécile et ses photos, Mamzelle O et ses carnets, […]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :