Et vous, vous lisez quoi en ce moment?

28 Mar

Après mon dernier coup de coeur dont je vous parlais ici, il va falloir, à mon avis, un certain temps avant que je retombe sur un livre aussi fort!!!

Deux ou trois lectures dont je voulais vous parler quand même…

Mensonges de Valérie Zenatti

 

J’avais beaucoup aimé Les âmes soeurs dont je parlais ici. Face au stand des éditions de l’Olivier au salon du livre, je n’ai pu que craquer sur ce nouvel ouvrage de cet auteur. Ce n’est pas un roman, c’est un recueil de textes difficile à décrire. On pourrait croire qu’il s’agit de confessions de l’auteur et parfois on s’interroge sur la véracité des dires. Valérie Zenatti joue avec la réalité et la fiction, livre des pensées sur ses débuts, sur l’influence d’Israel, lieu où elle a passé son adolescence, sur son travail, sur sa visite à Auschwitz pour finir par un conte sur les enfants face aux mensonges des adultes. Je suis sortie un peu perplexe de ce livre, qui a cependant pris une tonalité totalement étrange en raison de l’actualité sordide qui se déroulait pendant que je lisais ce récit.

Je ne saurais vous donner un avis (donc cette chronique ne sert à rien, j’en ai conscience!), elle saura en toucher certains, d’autres pourront être déroutés par le format.

Si vous l’avez lu, j’attends vos impressions!!!

Extrait:  » A mes yeux, la littérature est l’art de concilier le temps: elle doit être à la fois passé, présent et futur. Si elle ne se préoccuper que du passé, c’est de l’histoire, si elle ne se préoccupe que du présent, c’est du journalisme, et s elle n’est tournée que vers le futur, elle devient science fiction.

L’écriture comme la prière permet d’être en contact avec ce qu’il y a de plus profond en nous. Ce n’est pas une transcription de la réalité, mais l’intégration de la réalité que l’on restitue pour parvenir à une extension de soi même. »

Le second est lu depuis un moment: C’est pour ton bien d’Alma Brami

Un roman qui commence par « Elle l’avait appelée Charlotte, loin des prénoms obscurs dont était affublé le reste de la famille. Charlotte, vrai prénom de fille, joyeux et sucré. Ce serait un bon départ dans la vie. Et puis on est toujours ami ou amoureux de la jolie Charlotte de sa classe. » ne pouvait que me plaire!!

Ce roman est assez redoutable. Lili, 17 ans, enceinte, est cachée par sa mère pour que personne ne s’aperçoive de sa grossesse. Une fois l’enfant né, ses parents la déclarent disparus et lui offrent un appartement et une rente à vie pour qu’elle s’éloigne et que personne ne sache qu’elle a eu un enfant. Le point de départ est rude! On suit donc Lili et Charlotte, sa fille dans une relation complexe, où le monde d’une mère n’est constituée que de sa fille, au point de l’étouffer, de ne pas voir le mal être de cette dernière, de s’arrêter de vivre et de respirer quand sa fille est loin.

Le style est simple, fluide, concis. L’ambiance est pesante. On se prend un temps à prendre en pitié cette jeune maman qui à trop vouloir protéger sa fille et à trop vouloir l’aimer la coupe de la réalité et de l’extérieur et puis quelques pages plus tard à trouver son comportement dangereux et pitoyable.

Roman assez étonnant et déroutant!!!

Une déception: Le roi n’a pas sommeil de Cécile Coulon

Les critiques sont dithyrambiques, peut être du fait du jeune âge de cette romancière, de son style différent et de sa capacité à écrire des histoires sombres. Le récit se tient, on connaît dès le départ le destin funeste du héros mais le suspens demeure quand même, les personnages sont puissants, l’atmosphère assez insoutenable. Pourtant j’ai l’impression d’avoir déjà lu cette histoire, ce destin qui ne vous lâche pas, cette perversion des êtres, l’hérédité de la violence, l’impuissance d’une mère. Il m’a manqué quelque chose pour vraiment accrocher. Le style est parfois déroutant avec l’utilisation de termes crus et vulgaires qui arrivent un peu comme un cheveu sur la soupe… Pas convaincue… Un peu le même sentiment que face au film Drive donc j’ai du là aussi manquer quelque chose…

Pour finir, juste pour vous dire que j’ai enfin lu « La couleur des sentiments », je suis toujours déçue par les gros succès alors j’attendais un peu… Mais cette fois, très bonne surprise!! Un roman qui s’engloutit facilement, que l’on a envie de poursuivre pour connaître le fin mot de l’histoire!!! Allez y si vous ne faites pas encore partie du gang des lectrices de ce très bon roman!!!

3 Réponses vers “Et vous, vous lisez quoi en ce moment?”

  1. Blanche Delacourt 29 mars 2012 à 11:03 #

    « c’est pour ton bien » a l’air d’un roman redoutable en effet!!!!
    Je note!!

    Je viens de finir « meurtre dans un jardin indien », par l’auteur de Slumdog millionnaire… livre génial! un policier à l’indienne, incroyablement inattendu, très bien écrit, diversifié…j’ai adoré!!!

Trackbacks/Pingbacks

  1. Si on parlait écriture avec Alma Brami? « L'insatiable - 25 septembre 2012

    […] une jeune écrivain qui vient vous parler écriture. Je vous avais parlé de son dernier roman C’est pour ton bien, paru chez un éditeur à suivre, Mercure de France. C’est donc Alma Brami qui vous guide! […]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :