Une émotion… parmi tant d’autres!

2 Mar

Je vous ai parlé hier de ce petit texte écrit à la troisième personne sous le coup d’une émotion, il y a quelques jours… et bien le voici… Il a été un peu remodelé car une émotion a succédé à une autre mais la teneur est là… Et puis mes émotions sont tellement changeantes et fluctuantes, qu’aujourd’hui, ce texte serait empreint d’une toute autre sensation…

Je crois que j’ai envie de tenir un cahier d’émotions (quelqu’un a déjà fait cela?), pas un journal intime (j’en suis incapable) mais un cahier dans lequel tous les jours je noterais mon humeur du jour, les émotions vécues au fil de la journée..; Ne serait ce pas un moyen de mieux me connaître et d’essayer de comprendre ces émotions qui me traversent en un éclair ou qui restent, tenaces…?

Elle voulait juste qu’on la laisse tranquille, qu’on lui laisse vivre sa vie paisiblement. Aujourd’hui, c’était sa seule envie… Hier encore, elle voulait qu’on la remarque, qu’on lui offre une vie extraordinaire mais elle s’était résignée.

Est-il possible de ne pas entrer dans ce jeu, de ne pas accepter d’être juste une petite poupée entre leurs mains, un jouet qu’on laissera tomber au prochain caprice ?

Elle était fatiguée de toute cette mascarade, de cette pièce de boulevard à laquelle il fallait prendre part, de cette comédie humaine, de ces calculs qu’il fallait sans cesse opérer, elle avait l’impression que tout n’était que manipulation, coups bas et égoisme.

Elle n’avait rien demandé à personne, avait tracé sa route sans appui dans ce milieu, sans que l’on passe un coup de fil pour qu’elle trouve une place, elle avait construit cela tout seule comme une grande, prouvant qu’elle était capable, qu’elle avait travaillé, qu’elle le méritait.

Elle n’était pas sûre que cette route était la sienne mais essayait de la suivre quand même, de ne pas s’égarer, de ne pas tout lâcher, de se battre jusqu’au bout, par orgueil peut être, pour faire plaisir aussi sans doute ou simplement pour se prouver qu’elle n’était pas lâche et qu’elle pouvait le faire malgré tout…

Malgré le manque d’envie, les doutes, les moments où la lassitude prenait le dessus, ces instants où finalement rien ne trouvait grâce à ses yeux.

Elle n’avait pas flanché, elle n’avait pas écouté les sirènes hurlantes, elle avait gardé la tête haute, avait su dire non.

Si la vie devait se résumer à un combat, c’était finalement peut être à celui là : ne pas faire de concessions, suivre sa ligne.

Oh, les tentations de sortie de route étaient grandes mais elle se disait que la force et la dignité consistaient peut être justement à y résister et à continuer d’avancer, se dire que finalement ce ne sont pas les codes et la société qui imposent ce que l’on est…

Enfin tout au moins peut on essayer de grandir fièrement et dignement, même si on y laisse quelques plumes, illusions et rêves…

Merci Blanche pour cette photo. Elle me touche énormément... Source image: http://pinterest.com/pin/65302263316349671/ via weheartit

10 Réponses vers “Une émotion… parmi tant d’autres!”

  1. Laeti 2 mars 2012 à 08:39 #

    Ce texte est rempli de courage, de rêves. J’adore! C’est le genre de texte qui pourrait parfaitement me remonter le moral lorsque je vais un peu moins bien. Bravo!!!

    Un cahier des émotions ou des humeurs doit effectivement avoir un côté thérapeutique. J’hésite depuis un moment aussi de commencer la première page du cahier qui m’attend sagement dans ma table de nuit. Juste écrire sur les choses ressenties durant une journée serait vachement décompressant!! Belle journée 🙂 Bises

    • insatiablecharlotte 2 mars 2012 à 13:48 #

      Merci beaucoup pour tes compliments!!! J’ai réussi à rendre ce texte positif, la première version était plus noire…

      Allez, hop, on commence ce nouveau carnet!!

  2. Blanche De Castille 2 mars 2012 à 09:41 #

    Très bel exercice, bravo!

    Petit aparté : nous passons par pas moins de 300 émotions par jour!! En noter quelques unes permet d’en être plus conscient, de les vivre dans la présence à soi…

    Belle journée!

    • insatiablecharlotte 2 mars 2012 à 13:47 #

      Merci beaucoup!!!
      Et demain je commence ce petit exercice dans un tout nouveau carnet!!!

  3. pierre 2 mars 2012 à 11:16 #

    « BRAVO ! »

  4. Aurel 2 mars 2012 à 17:35 #

    Tu es simplement fantastique.

  5. lucie 3 mars 2012 à 22:25 #

    ah la perte des illusions, la tentation de rentrer dans le moule quitte à se perdre, joli texte…

  6. lucie 3 mars 2012 à 22:26 #

    ps : j’écris tous les jours mes émotions dans un carnet, cela me permet de mettre à distance, je suis une grande anxieuse !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :