Déceptions…

10 Jan

J’ai hésité à parler de ces livres… Je n’aime pas critiquer négativement: c’est un exercice difficile et je sais que chaque livre représente un vrai travail… Mais ces livres ont plu à d’autres, je ne dois juste pas être le bon public… Voici donc ma non-sélection de livres…

Le ravissement de Britney Spears par Jean Rolin

Quand j’ai rapporté ce livre à la maison, mon mari a levé les yeux au ciel en disant que je devais être vraiment fatiguée pour avoir envie de lire cela… J’avais lu de bonnes critiques, Jean Rolin est reconnu dans le milieu… et pourtant, je n’ai pas accroché du tout… Le livre se veut une critique de la société moderne avec comme héroïne une de ses tristes et désespérantes représentantes mais c’est trop. Le style se veut trop sophistiqué, à un tel point que cela manque de fluidité, de douceur… Tous les mots s’entrechoquent. Bref, grosse déception sur ce roman. Un non souvenir de lecture!

Pièce rapportée d’Hélène Lenoir

Là encore des critiques plutôt bonnes… mais j’ai le souffle court pendant tout le roman… J’ai lu ce livre après le Delphine de Vigan, il y a des points communs indéniablement: une mère perdue un peu décalée, des relations familiales compliquées, des maladies mentales mais la comparaison s’arrête là! On est proche du style de Laurent Mauvignier (lui aussi édités aux Editions de minuit, une coïncidence? )Un rythme percutant, rapide, où la ponctuation manque un peu… J’ai trouvé ce roman lourd, noir, difficile, j’ai manqué d’air en le lisant… Une déception…

J’ai suivi deux coups de coeur de mon libraire: « Ne t’inquiète pas pour moi » d’Alice Kuipers et « Les fraises de la mère d’Anton » de Katharina Hacker… Je ne peux pas le suivre sur ces lectures là…

Ne t’inquiète pas pour moi est un roman épistolaire moderne: ce n’est plus les mails de « Quand souffle le vent du Nord » mais des post-it échangés entre une mère, malade, et sa famille de 15 ans… Je n’ai jamais réussi à rentrer dedans, je suis restée totalement étrangère aux personnages… Cela est sans doute dû au schéma de ce livre: trop court pour s’attacher, trop peu d’éléments pour s’identifier…

J’ai définitivement du mal avec les fruits… après la déception du succès Le goût des pépins de pomme, je n’ai pas aimé le goût des fraises de la mère d’Anton. Ce roman est un peu chaotique, on est ballotté entre divers personnages, tous un peu paumés et écorchés par la vie… On y retrouve beaucoup de thèmes: vieillesse, maladie, divorce, relations familiales difficiles… Tout est survolé, rien n’est approfondi…Du coup, on reste sur sa faim, on reste étranger à ces histoires que l’on regarde défiler en attendant un dénouement qui n’arrive jamais…

Et enfin, « Nous dormirons ensemble » de Pierre Lagier. Il y a sans doute un lien avec le texte de Louis Aragon du même nom, chanté par Jean Ferrat. Le jour de sa mort, un grand père confie à son petit fils avec qui il entretient une relation particulière une lettre à remettre à une femme. Il exécutera cette tâche mais un jour la lettre lui reviendra comme pour comprendre, comme pour découvrir qui était son grand père. Ce roman est trop court… il pourrait nous tenir en haleine car il y a un vrai suspens mais que l’on devine trop vite… On n’ a pas le temps de se mettre en place qu’il faut déjà refermer le livre. Cela manque sans doute un peu de développements et l’écriture est parfois un peu trop facile… Ce roman se laisse lire mais il manque ce petit truc en plus…

Après une période faste avec des jolis moments (Reinhart, De Vigan, Koenkinos), 2012 démarre plus difficilement… Mais je reviens très vite avec une petite douceur à découvrir et un classique à lire ou à relire pour certains…

 

Vous en avez lu certains? Vous avez aimé?

 

Publicité

8 Réponses vers “Déceptions…”

  1. Laetii 10 janvier 2012 à 08:44 #

    Je n’en ai lu aucun de ceux-ci. J’ai commencé « Boomerang » de Tatiana de Rosnay, le 3ème roman de cette auteure que je lis à la suite. Une valeur sûre 😉 J’espère que tu tomberas sur de meilleures lectures! Belle journée à toi!

  2. Blanche De Castille 10 janvier 2012 à 09:37 #

    Voilà une analyse très intéressante!
    Je n’ai lu aucun de ces livres, et j’avoue qu’ils ne m’ont jamais fait très envie (pour ceux dont je connaissais l’existence).

    Va fureter un peu dans une librairie, tu trouveras peut-être ton bonheur !

    Très belle journée à toi!

  3. Blanche De Castille 10 janvier 2012 à 20:19 #

    Ah oui, super!!!! (Parce que mon 2eme livre 2011 était La Saga des Forsyte c’est pour ça 😉

    Je serai ravie d’avoir ton retour dessus un jour!

Trackbacks/Pingbacks

  1. Il y a un air de déjà vu, non? | … Suspends ton vol … - 17 janvier 2012

    […] ça sur le contenu? Je ne suis visiblement pas la seule à avoir remarqué cette proximité (ici et là). Les lecteurs sont séduits en assimilant un livre à l’autre mais pas toujours satisfaits […]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :