Le fameux Limonov…

5 Jan

Je ne sais pas…

Cela pourrait être le résumé de ma critique.

On parle de ce livre ENORMEMENT… Pour les Inrocks, il fait partie du tiercé de tête 2011 et ils déplorent le Goncourt raté… Indéniablement, un des romans du moment…et pourtant je ne suis pas complètement conquise…

C’est du Carrère, c’est certain! On y retrouve la patte de l’auteur de l’adversaire et du remarquable D’autres vies que la mienne… Ce dernier est un de mes romans fétiches alors j’en attendais sans doute trop!

On ne sait pas sur quel pied danser, on voudrait pouvoir mettre ce Limonov dans une case: gentil ou méchant? Tout noir ou tout blanc? (ah bon le gris existe??)… Ce que l’on n’arrive pas à analyser, c’est le parti pris de l’auteur… A certain moment, on a l’impression qu’Emmanuel Carrère utilise le prétexte de la vie de LImonov pour parler de lui , de son besoin de reconnaissance, de célébrité, de cette personnalité un peu ambivalente qu’on a pu lui reprocher à une certaine période.

C’est un roman très documenté, dense, riche et complet sur l’histoire de la Russie (parfois un tout petit fastidieux… car retracer l’histoire de la Russie depuis la seconde guerre mondiale en un roman, ce n’est pas chose aisée!)

Agréable à lire, intéressant, enrichissant, on a envie de suivre les aventures de ce héros pas tout à fait ordinaire…mais…

Je suis perplexe… Je n’arrive pas prendre position mais il fallait que je vous en parle…

« Limonov n’est pas un personnage de fiction. Il existe. Je le connais. Il a été voyou en Ukraine ; idole de l’underground soviétique sous Brejnev ; clochard, puis valet de chambre d’un milliardaire à Manhattan ; écrivain branché à Paris ; soldat perdu dans les guerres des Balkans ; et maintenant, dans l’immense bordel de l’après-communisme en Russie, vieux chef charismatique d’un parti de jeunes desperados. Lui-même se voit comme un héros, on peut le considérer comme un salaud : je suspends pour ma part mon jugement.

C’est une vie dangereuse, ambiguë : un vrai roman d’aventures. C’est aussi, je crois, une vie qui raconte quelque chose. Pas seulement sur lui, Limonov, pas seulement sur la Russie, mais sur notre histoire à tous depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. »

Et vous? Vous l’avez lu?

 

PS: Cette critique n’a ni queue ni tête mais je n’arrive pas en à en construire une correcte et je voulais quand même vous parler de ce roman… Désolée…

4 Réponses vers “Le fameux Limonov…”

  1. blanchedecastillehe De Castille 5 janvier 2012 à 10:01 #

    Je ne l’ai pas lu mais ne t’en fais pas, ta critique est très bien parce qu’on sent ton scepticisme, ton oscillement entre j’aime-j’aime pas, ton incertitude 🙂

    • insatiablecharlotte 5 janvier 2012 à 19:30 #

      Merci! J’ai souvent un avis tranché mais là…je n’y arrive vraiment pas…
      D’ailleurs, ma question du moment: dois je parler sur mon blog des livres- déceptions??

  2. Plum Blossom 5 janvier 2012 à 23:02 #

    Je l’ai lu, juste avant qu’il reçoive le prix…honnêtement, je n’ai pas vraiment accroché, tout le long du livre on ne sait pas trop sur quel pied jonglé… ça ne restera pas parmi mes livres phares

  3. blabbla 6 janvier 2012 à 00:33 #

    Hello !

    Ben non ! Pas de post scriptum désoeuvré !
    Et puis ta critique a bien et une queue, et une tête … puisqu’elle témoigne très correctement de ton émotion littéraire !

    Il est quand même fort heureux que nous puissions être dubitatifs et perplexes !

    Et oui ! je vote pour la critique des livres – déception !

    Passe une douce année !

    Bon ! je vais de ce pas commander ce  » Système Victoria » qui me titille depuis un moment ( je craignais la fresque très sociologique !)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :