Un petit bonheur…

21 Déc

On parle souvent des petits bonheurs, des petits instants de vie où l’on se sent bien, où l’on peut direqu la vie est belle…

Ces petits moments, il faut savoir les détecter pour les savourer. J’ai longtemps manqué ces petits moments, trop pressée, trop dans l’aprés, trop dans la douleur… J’ai discuté avec plein de spécialistes divers et variés (si si je vous assure, un jour, je vous raconterai!!) et on arrivait toujours au même point : vous n’êtes pas dans l’instant présent, vous ne savez pas lâcher prise…

Je ne dois pas être la seule à souffrir de cette « maladie « moderne, cette fuite toujours…

Depuis quelques temps, j’essaie de déceler ces petits bonheurs, de me rendre compte que le quotidien offre sans doute des moments de vie intense, des moments simples mais qui permettent de dire que oui, la vie est belle…

C’est un exercice difficile car je suis encore et toujours insatiable, je veux toujours que la vie m’offre plus…

Mais j’ai trouvé un petit bonheur, j’ai réussi à l’identifier et je le chéris…

Je vais vous le livrer…

Imaginez la scène: vous êtes en week end (ça commence bien!!), vous êtes quelqu’un de matinal alors que votre cher et tendre adore dormir, vous sortez de la chambre sans bruit attrapant au vol votre roman en cours, vous descendez les petits escaliers qui craquent, vous buvez un grand verre d’eau, vous regardez (addiction quand tu nous tiens) votre blackberry pour voir si vous avez reçu un message qui va changer votre vie (au moins!!) ou un mail d’un fan en délire, vous attrapez votre joli plaid blanc, tout doux, vous allumez la petite lampe et la jolie guirlande effet boule de neige accrochée à votre fenêtre, vous vous installez dans votre fauteuil spécial lecture (ou sieste, en fonction du moment), et là vous ouvrez votre roman, celui que vous avez quitté la veille avec difficulté mais parce que vos yeux se fermaient, et là vous savez que vous avez au moins une heure de lecture tranquille, sans que rien ne vienne vous interrompre, dans le jour qui se lève… Et puis, vous entendez un petit bruit, un craquement, des volets qui s’ouvrent et vous voyez descendre, tout plein de sommeil, votre chéri… qui vient vous faire un bisou pour vous dire bonjour…

Si c’est pas le bonheur, ça!!

Source

6 Réponses vers “Un petit bonheur…”

  1. blanchedecastille 21 décembre 2011 à 08:03 #

    Merci pour cet article!!
    Je suis absolument d’accord avec toi, j’ai beaucoup de mal aussi à me poser pour souffler, mais je me force à arrêter ma course, parce que ces moments précieux sont tout simplement uniques et magiques…
    J’arrive parfaitement à imaginer cette scène, si j’avais une maison (ou un appart un peu plus grand que nos 14m2) je sais que même en semaine, avant d’aller travailler, je m’accorderais ce moment-là.

    Profites-en tant que tu peux en tout cas 🙂 On ne sait jamais ce qu’il se passera après, alors croquons la vie à tous les rythmes pour être bien!!
    Passe une belle journée 🙂

    (PS : je n’ai toujours pas lu ton billet de des mots une histoire, mais je veux le faire en prenant le temps de vous lire toutes, tranquillement :-))

  2. Aurel 21 décembre 2011 à 09:29 #

    Comme toujours tu es totalement dans le vrai…Ici, je ne compte plus mes petits bonheurs quotidiens…et mes ptits plaisirs comme un coucher de soleil à la plage après une journée de travail…le prochain c’est demain…et ce soir, c’est outdoor cinema à Kings Park avec plein de bonnes choses faites maison et un bon copain. Life is beautiful…je t’envoie un peu de mes 38 degrés

  3. Anne 22 décembre 2011 à 12:51 #

    C’est exactement ça le bonheur!

    Ou être toute malade, mais voir son chéri arriver un peu plus tôt que prévu avec un grand sourire.

    C’est compliqué de voir les « petits bonheurs ».

    J’ai acheté un livre pour apprendre à « lacher prise » je te dirais s’il est bien 🙂

  4. Laetii 6 janvier 2012 à 14:44 #

    J’adore! Merci pour ce joli moment tout doux.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Un dimanche avec Lucile et Delphine… « L'insatiable - 28 décembre 2011

    […] avec Lucile. J’ai commencé le roman dans mon fauteuil de lecture (J’en parle ici!) pour ne le lâcher le soir qu’après avoir terminé la dernière […]

  2. Les impurs ou comment un roman vous bouleverse… « L'insatiable - 30 mai 2012

    […] encore un peu de temps pour lire tranquillement installé dans mon petit cocon (j’en ai parlé ici si vous voulez tout savoir !), je venais de finir un […]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :