« Soyez insatiables, soyez fous »

7 Oct

Hier, Steve Jobs est mort.. On s’y attendait, je ne le connaissais pas personnellement (sans blague?)… mais cela m’a fait bizarre, m’a touché un peu (oui je suis un peu à fleur de peau en ce moment mais quand même)…

Je m’assois et je fais un de mes premiers gestes matinaux: je regarde mes mails et là, j’ai un petit mail qui me dit: tu devrais aller voir cela…

Alors, je clique sur ce lien: http://blog.cozic.fr/retranscription-du-discours-de-steve-jobs-a-stanford… et là, c’est le choc… Je suis restée scotchée…

Voici les extraits d’un de ses discours… Si ce n’est pas une leçon de vie… (ok on ne deviendra pas tous des Steve Jobs mais on pourrait en tirer des leçons, non? )

« Parfois, la vie vous flanque un bon coup sur la tête. Ne vous laissez pas abattre. Je suis convaincu que c’est mon amour pour ce que je faisais qui m’a permis de continuer. Il faut savoir découvrir ce que l’on aime et qui l’on aime. Le travail occupe une grande partie de l’existence, et la seule manière d’être pleinement satisfait est d’apprécier ce que l’on fait. Sinon, continuez à chercher. Ne baissez pas les bras. C’est comme en amour, vous saurez quand vous aurez trouvé. Et toute relation réussie s’améliore avec le temps. Alors, continuez à chercher jusqu’à ce que vous trouviez. »

« A l’âge de 17 ans, j’ai lu une citation qui disait à peu près ceci : « Si vous vivez chaque jour comme s’il était le dernier, vous finirez un jour par avoir raison. » Elle m’est restée en mémoire et, depuis, pendant les trente-trois années écoulées, je me suis regardé dans la gla-ce le matin en me disant : « Si aujourd’hui était le dernier jour de ma vie, est-ce que j’aimerais faire ce que je vais faire tout à l’heure ? » Et si la réponse est non pendant plusieurs jours à la file, je sais que j’ai besoin de changement.
Avoir en tête que je peux mourir bientôt est ce que j’ai découvert de plus efficace pour m’aider à prendre des décisions importantes. Parce que presque tout – tout ce que l’on attend de l’extérieur, nos vanités et nos fiertés, nos peurs de l’échec – s’efface devant la mort, ne laissant que l’essentiel. Se souvenir que la mort viendra un jour est la meilleure façon d’éviter le piège qui consiste à croire que l’on a quelque chose à perdre. On est déjà nu. Il n’y a aucune raison de ne pas suivre son cœur.  »

« Votre temps est limité, ne le gâchez pas en menant une existence qui n’est pas la vôtre. Ne soyez pas prisonnier des dogmes qui obligent à vivre en obéissant à la pensée d’autrui. Ne laissez pas le brouhaha extérieur étouffer votre voix intérieure. Ayez le courage de suivre votre cœur et votre intuition. L’un et l’autre savent ce que vous voulez réellement devenir. Le reste est secondaire.
 »

« Soyez insatiables. Soyez fous. »

Alors, à un moment donné, il faut arrêter de lire toutes ces citations, de chercher dans tous ces livres la vie que l’on voudrait vivre, se trouver des excuses, se complaire dans son petit confort, faire plaisir, ne pas prendre de risques..

Otons nos carcans, faisons sauter ses barrières que l’on s’impose soi même… On a la chance d’être né dans un pays libre, dans un pays où des choses sont possibles, où on ne lutte pas par notre vie, au sens propre… Alors si on n’ose pas, qui le fera? Oui, la vie aujourd’hui n’est pas toujours évidente, oui il ne s’agit pas de finir sans rien et de foncer tête baissée sans réfléchir… Mais si on ne tente rien, si on n’essaie pas de faire ce que l’on a au fond de soi, si on ne se bouge pas… Alors à quoi ça sert d’avancer?

Ne me dites pas que je suis une idéaliste et que tout cela, ce ne sont que des mots…. Il doit juste suffire d’y croire!!!!

Alors, vous changez quoi? et quand? 

PS: Le petit mail contenant le discours a été envoyé par ma bonne étoile, par quelqu’un qui croit en moi (ça fait du bien), alors Merci Madame!!

7 Réponses vers “« Soyez insatiables, soyez fous »”

  1. LindaG 7 octobre 2011 à 07:21 #

    Fonce ma copine!

  2. MadameCa 7 octobre 2011 à 11:04 #

    C’est une belle leçon de vie et d’humilité.
    C’est ce genre de paroles qui me fait avancer et qui doit à tous nous donner envie de vivre intensément, chaque instant. Nous ne sommes rien, ou si peu. La vie ne tient à rien, rendons la plus belle et plus précieuse.
    Merci Charlotte, au passage, pour tes jolis mots, à toi aussi, chaque jour-ou presque. Je te souhaite un très joli jour, il approche à grand pas.

  3. ObïOxOïdO 8 octobre 2011 à 10:37 #

    Mourir d’un cancer, c’est mourir d’une mort annoncée, des années de souffrances de lutte contre une maladie que rien n’arrête, ni les pleurs, ni les prières, ni l’amour… Condoléances pour les proches et la famillle de Steve Jobs. Maintenant ce qui est heureux dans cette triste nouvelle, c’est de voir que Steve JOBS, passionné et volontaire prouve que l’autodidactie est encore un rêve accessible. Car on les avait oublié, ces autodidactes depuis la révolution électrique (André-Marie AMPERE, Humphry Davy, Michel Fraday, James Maxwell, Zénobe GRAMME, Rhumkorff, Thomas Edison, Nicolas Tesla), aéronautique (frères Wright, Alberto Santos Dumont, Gabriel Voisin), automobile (Louis Renault) et dans d’autres domaines Champollion, Darwin, Léonard de Vinci… Voilà qu’ils ressurgissent à présent dans la révolution des nouvelles technologies numériques pour mener le bal de la science et du progrès industriel. Steve JOBS est donc a élevé au rang des grands génies. Chapeau bas, bravo et respect a cet autodidacte devenu batisseur.

  4. Milune 9 octobre 2011 à 22:46 #

    Moi je ne change rien de ma vie… même ma maladie. Cette satanée maladie qui me vaut de lo,g séjours à l’osto qui me fait souffrir mais qui fait que j’aime plus que n’importe qui cette vie et qui est terrorisée de la perdre à chaque seconde. Je ne fais que ce que je veux et ce que j’aime dans ma vie j’en suis heureuse et je vais continuer ainsi. Et si tu permet je vais mettre le discourt de ce Steve Jobes ( que je ne connaissais pas honte à moi) dans mon blog d’hopital car je le trouve magnifque.

    • insatiablecharlotte 10 octobre 2011 à 13:55 #

      Je ne trouve pas les mots Milune… J’ai été visitée ton blog… et la leçon de vie, elle vient de toi!!! Ton optimisme et ton goût de la vie ne donnent envie que d’une chose: VIVRE… Ne s’attacher à rien de ce qui est dérisoire, s’émerveiller de la chance que l’on a, avancer selon notre coeur et pas seulement par les diktats de la société…. Parce qu’on a qu’une vie, qu’elle est fragile… mais tellement belle….
      Merci à toi… Je suivrai ton blog tous les jours pour prendre de tes nouvelles….

      • Milune 10 octobre 2011 à 20:46 #

        Merci bcp c’est tellement gentil ce que tu me dis là que j’en ai les larmes aux yeux. Merci de visiter mon blog ça fait tellement plaisir. N’hésite pas à laisser des petits coms si tu le peux car tu sais à l’osto jai que ça à faire geeker!!!

Trackbacks/Pingbacks

  1. Proust la suite: principal défaut! « L'insatiable - 27 mai 2012

    […] “Soyez insatiables! Soyez fous!”Steve Jobs (discours en entier ici) […]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :